Advertisement
Technologie

Togo : Les entrepreneurs veulent avoir leur Startup Act

Advertisement

 

Lomé Policy Hackathon aura lieu pour la première fois ces 14 et 15 mars 2019. Les parties prenantes (entrepreneurs, osc, étudiants, entre autres) vont réfléchir sur le  futur de la Startup Act du Togo. Il s’agit d’un document qui détaille les contours de la notion de startup dans le contexte togolais en prenant en compte les difficultés d’accès au financement, bref les réalités du terrain.

Le Policy Hackathon est une série de rencontre sous-régionale. Après l’étape de Dakar, de Bamako, Kigali, Abuja et Ouagadougou, c’est au tour de Lomé de rassembler ses acteurs. L’objectif est d’aboutir à la création et à l’adoption d’un Startup Act national favorable à l’éclosion de l’écosystème entrepreneurial et innovant des pays.

Les séances de travail seront animées par l’ensemble des parties prenantes sans discrimination aucune afin d’avoir des avis divers et riches sur les startups.  Décideurs publics, entrepreneurs, catalystes, acteurs du milieu associatifs, hubs, partenaires techniques et financiers, opérateurs économiques sont tous attendus. Ils proposeront des  approches pour une meilleure définition d’un cadre réglementaire pour les startups et TPE innovantes.

La finalité est de parvenir à définir sur des bases claires, ce qu’est une startup, le type d’allègement fiscal qu’il leur faut, l’approche de financement, pour ne citer que ceux-là.

Au niveau national, cet événement fédère les énergies des hubs et partenaires institutionnels à l’instar de WoeLab, Africa Coworkers, Youth CDC, Innov’Up , Cube, Isoc, Organisation internationale de la Francophonie,  etc.

Lomé Policy Hackathon est une initiative de I4policiy, une organisation panafricaine ayant en son sein plus d’une soixantaine de hubs d’innovations.

Pour participer, enregistrez-vous via ce lien :http://bit.ly/lomepolicy

 

 

 

La Rédaction

 

Togoportail,l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire