Politique

Une opposition trop radicale

Advertisement

 

Difficile de discuter avec l’opposition togolaise. C’est un peu cela le point de vue du ministre Bawara sur l’opposition togolaise.

Selon le ministre, à Accra, « la C14 avait promis au président ghanéen le chaos et un bain de sang au Togo, si le report des élections législatives n’était pas annoncé au plus tard le 18 décembre à 18 heure ».

A s’en fier à l’analyse que fait Gilbert Bawara, la coalition des 14 a toujours tenté de mener des actions et activités pouvant bloquer le pays, paralyser l’économie, entretenir un climat d’instabilité et porter atteinte à la cohésion.

Ces intimidations ne peuvent pas détourner l’Etat de sa mission. Il assumera son autorité et agira sans faiblesse ni complaisance pour assurer l’ordre démocratique et républicain et préserver la paix et la sécurité.

La Rédaction

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire