Advertisement
Politique

Cour constitutionnelle et Assemblée nationale : la longueur d’onde diffère

Advertisement

La Cour constitutionnelle du Togo s’est montrée intransigeante sur la dernière modification du règlement intérieur de la VIème législature. Elle n’a pas cautionné la disposition selon laquelle le président de l’Assemblée nationale sera élu chaque année. Elle  a expliqué de cette disposition est anticonstitutionnelle. Direction : poubelle.

Quelques jours plus tôt, les députés avaient annoncé leur décision de changer annuellement le président de l’institution. Ce dernier devrait participer à une élection chaque année et se représenter autant de fois qu’il le souhaite.

Fin du débat. Le rêve de la nouvelle Assemblée nationale est à  l’eau.

La Rédaction

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire