Politique

A vos ordres !

Advertisement

Les députés togolais n’ont pas l’intention de tenir tête à la Cour constitutionnelle. Une chose est de proposer une modification, une autre est d’accepter son refus.  Les élus du peuple l’ont compris ainsi en rangeant pour de bon le rêve d’avoir une Assemblée nationale où le président peut être remplacé chaque année.

« Dès que nous avons connu la décision de la Cour Constitutionnelle, nous avons convoqué la commission spéciale qui était chargée de revisiter le règlement intérieur. Ses membres ont été priés instamment de tenir compte de la décision de la Cour et c’est ce que nous avons fait cette après-midi en adoptant la nouvelle mouture et l’article 9 nouveau ne fait plus partie des articles modifiés. L’article 9 originel a été intégralement remis à sa place », a avoué le député André Johnson.

Retour au passé. Le président de l’Assemblée sera élu pour cinq ans.

 

La Rédaction

 

Togoportail, l’information à votre portée

 

 

Advertisement

Publier un commentaire