Advertisement
Culture

La deuxième édition des « Journées de folklore de la préfecture de l’Ogou », officiellement lancée

Advertisement

La deuxième édition du projet « Valorisation du patrimoine immatériel du Togo : Journées de folklore de la préfecture de l’Ogou » a été officiellement lancée dimanche dernier. La cérémonie a été conduite par le président de la délégation spéciale de la commune d’Atakpamé, Adjonou Kasségnè.

C’est le terrain de l’ORABANK en face de l’évêché  à Atakpamé (environ 165 km de Lomé) qui a servi de cadre au lancement de la deuxième édition organisée par la Direction Régionale des Arts et Cultures de la Région des Plateaux (DRAC) en collaboration avec la Fédération des Associations des Groupes Folkloriques et Artistiques de la Préfecture de l’Ogou (FE.A.GRO.F.A.PO) sous le parrainage du Ministère de la Culture, des Sports, de la Communication et de la Formation Civique. Il s’agit à travers un tel événement de consolider la sauvegarde et la promotion de nos danses traditionnelles. 50 groupes folkloriques répartis en 4 zones sont mobilisés.

Placées sous le thème : « Nos danses traditionnelles renforcent notre vivre ensemble », ces journées de folklore de la préfecture de l’Ogou ont l’appui financier de la Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT) et un appui matériel de l’Association IRE-OGOU.

Pour M. Adjonou Kasségnè, président de la délégation spéciale de la commune d’Atakpamé, « nos danses constituent un patrimoine qui est rare et quand elle se retrouve dans un autre pays elle est valorisée ». Il a exhorté les groupes folkloriques à se regrouper dans une union et solidarité car c’est en cela qu’ils peuvent promouvoir le vivre ensemble. Il a pour finir remercié le Chef de l’Etat pour sa politique sécuritaire qui a permis de nous retrouver ce jour.

Le président de (FE.A.GRO.F.A.PO), M. Dagbé Yao Komlavi a adressé au nom de la  Fédération des Associations des Groupes Folkloriques et Artistiques de la Préfecture de l’Ogou ses vifs remerciements au Gouvernement, sous la houlette du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé et les partenaires pour les efforts inlassables en faveur de la protection et la valorisation de patrimoine culturel national. Il a également exprimé sa reconnaissance aux autorités locales au premier rang le préfet de l’Ogou, le président de la délégation spéciale de la commune d’Atakpamé pour leur disponibilité permanente aux côtés des groupes folkloriques.

Monkli Kokou, directeur régional des Arts et Cultures des Plateaux a saisi l’occasion pour rappeler à tous les acteurs et promoteurs du secteur des Arts et de la Culture qu’ils ont des défis d’ordre technique, professionnel, d’amélioration de qualité, de commercialisation des produis et services culturels. Il les a donc invités à être disponibles pour bénéficier des appuis techniques de la direction régionale des arts et de la culture des plateaux.

Landrykoss

 

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire