Advertisement
Développement

Kpalimé : Vers la construction du nouveau marché de Château

Advertisement

 

 

La remise officielle du chantier du nouveau marché de Château – Kpalimé a été faite après la présentation des entreprises de construction, de contrôle et de surveillance aux autorités locales.

La cérémonie a été présidée par le Préfet de Kloto, M. Bertin Koku ASSAN, le 21 novembre dernier en présence du Conseiller Délégué de la Commune, M. EDIHE Kodjo Marc et de M. Lébigaza Meindou, Directeur Technique de l’Agence d’exécution des travaux urbains (AGETUR).

L’événement se situe dans le cadre de la mise en œuvre de la composante I du Projet d’Appui à la Décentralisation (PAD). Avant cette étape, plusieurs activités ont été réalisées en amont depuis 2014 à savoir : l’identification des projets, le recensement des commerçants, les études économiques, la sélection du consultant pour les études techniques et architecturales.

C’est après cette étude qu’un appel d’offre international a été lancé pour sélectionner les entreprises et cabinets de contrôle et de surveillance qui seront chargés de la réalisation des travaux de construction et de réhabilitation du marché de Château.

La procédure de passation des marchés a permis d’obtenir des résultats suivants : pour les travaux de construction et de réhabilitation, c’est  le consortium d’entreprises CETA MRFJ qui a été retenu. Ce consortium a fait une offre de réalisation de travaux de 817 millions de FCFA alors que le contrôle et la surveillance des travaux est dirigé par le consortium de cabinets dénommés DESCO design group EVP avec un coût de réalisation de 29 millions de FCFA.

Le Directeur Technique de l’AGETUR, M. LEBIGAZA Meindou s’est réjoui de l’adhésion de la population et des autorités au Projet PAD.

Le Préfet de Kloto, AssanKoku Bertin, a exhorté les entreprises à faire un travail de qualité afin de permettre à la Commune de Kpalimé d’accroître ses recettes.

EDIHE Kodjo Marc, le Conseiller Délégué à la Mairie,  a laissé entendre  qu’avec ce lancement des travaux, les autorités allemandes accompagnent la commune de Kpalimé, dans la recherche de solutions à ses problèmes de développement.

Pour lui également, avec la mise en œuvre du PAD, la Commune va augmenter ses recettes de marché grâce aux nouveaux outils de gestion développés et proposés par le Projet avant de rassurer les partenaires de la disponibilité de la Commune à jouer sa partition pour la réussite du projet.

Il a rassuré les partenaires de la disponibilité des bénéficiaires à œuvrer pour un aboutissement du projet de construction, de réhabilitation et d’extension du marché de Château. M. EDIHE a invité les entreprises à exécuter les travaux dans le respect des règles de l’art, conformément au cahier de charges  et surtout dans le délai d’exécution des travaux pour leur permettre de regagner rapidement le nouveau marché. Il n’a pas manqué de remercier le partenaire technique et financier du projet, la KfW, une institution de droit public allemande.

Le but du projet est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations à travers les trois composantes du PAD, notamment la réalisation d’infrastructures marchandes ; le renforcement des capacités de l’administration et la mise en place d’un système innovant de suivi-évaluation.

Michel Bada

 

Togoportail ,l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire