Advertisement
Développement

Togo : L’Assemblée nationale valide les privatisations

Advertisement

Le processus de privatisation des banques et entreprises nationales est validé par l’Assemblée nationale.  Des lois portant autorisation de la privatisation de la Banque togolaise pour le commerce et l’industrie (BTCI), de l’Union togolaise de banque (UTB) et du Groupe TogoCom ont été votées ce 15 novembre.

Le ministre de l’économie et des finances, Sani Yaya, a dans son discours de circonstance mis l’accent sur la volonté du Gouvernement de libéraliser l’économie togolaise. Cette mission consiste comme l’a souligné le ministre à « se désengager progressivement des entreprises à capitaux publics. S’agissant des deux banques publiques (UTB et BTCI), le processus de leur privatisation, entamé en 2008 et soutenu par la Banque mondiale, a abouti à la reprise de la Banque Togolaise de Développement (BTD) et de la Banque Interafricaine pour le Togo (BIA-T) respectivement par le Groupe Orabank en 2012 et le Groupe Attijari en 2013 ».

Le Gouvernement compte ainsi préserver la stabilité financière du pays. Il est convaincu du rôle moteur que joue le secteur privé dans le développement. A terme, le pays veut s’imposer comme un hub d’excellence des services financiers mais aussi un centre de compétence digitale.

 

La Rédaction

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire