Advertisement
Société

Togo/Société : SONATAM et le groupe Impérial Tobacco en atelier de sensibilisation à Lomé

Advertisement
Exif_JPEG_420

Un atelier de sensibilisation et de formation s’est ouvert ce 23 Octobre à Lomé autour du thème « trafic illicite de cigarettes enjeux et perspectives au Togo et dans la sous-région ». Initié par la Société Nationale des Tabacs et Allumettes du Mali (SONATAM) et le groupe Impérial Tobacco, cette rencontre vise à lutter contre la fraude et le commerce illicite du tabac dans la sous-région Ouest africaine. Il s’agira aussi pour les responsables de cet atelier d’inculquer aux participants certaines techniques  et moyens propices pour l’éradication totale de ce fléau.

Plusieurs personnalités participent à cette sensibilisation et formation qui vont contribuer à mettre fin à cette pratique de contrebande dans la sous-région. Parmi ces personnalités on note les représentants des gouvernements, justices, commerce, administrations douanières, police frontalière, structures de lutte contre la corruption et les blanchiments d’argent.

Dans son allocution, le représentant de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication, M. Komlan AGBEKA a souligné l’importance de cet atelier au Togo compte tenu de la position stratégique du pays dans la sous-région et étant donné la densité de ses activités portuaires. « Les activités du tabac issues du commerce illicite sont non conformes et ne satisfont pas aux exigences de la réglementation des produits du tabac. Ces produits illégaux perturbent le commerce légal des produits du tabac et entrainent les pertes substantielles de revenus pour le gouvernement », a-t-il laissé entendre.

Pour sa part, le représentant de l’industrie du tabac,  Marc Albassier responsable sécurité régional Afrique de impérial tobacco limited France après avoir souhaité la bienvenue aux participants, a placé l’atelier de ce jour dans son contexte. Pour lui, « la contrebande de cigarette est devenue un phénomène très répandu en Afrique de l’ouest  avec des conséquences majeures sur le plan sanitaire, sécuritaire et financier ».  C’est ainsi, qu’il invite tout un chacun : « à une approche collaborative et concertée. Tous les acteurs concernés y compris la communauté afin de maintenir une plateforme sûre et sécurisée pour le commerce en Afrique de l’Ouest ».

Pour l’essentiel, cet atelier vise à sensibiliser les acteurs de la lutte contre la fraude, à clarifier le rôle de chacun dans la lutte, à permettre aux personnes qui y participent d’échanger très ouvertement et profondément sur : l’organisation du commerce illicite du tabac ; les bonnes pratiques de lutte contre le commerce illicite du tabac ; les stratégies pouvant conduire au démantèlement des réseaux illicites transnationaux  et la collaboration entre les pays de la sous-région avec les régulations sur le transit des produits de tabac.

Pour rappel, British American Tobacco est fondé en 1902 et est depuis 1912 l’un des acteurs majeurs de la scène mondiale en termes de capitalisation boursière. Le BAT est représenté au Mali par sa filiale British American Tobacco Mali SARL depuis le 18 Mars 2003.

 

Prudence A.

Togoportail , l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire