Santé

Des médecins traditionnels, des infirmiers et des ASC formés dans le Wawa

Advertisement

 

Une soixantaine d’acteurs (médecins traditionnels, infirmiers et ASC) de la préfecture de Wawa ont bénéficié d’un renforcement de capacités lors d’un atelier de formation tenue vendredi à Badou (environ 120 km d’Atakpamé), sur la prise en charge des pathologies chirurgicales et leur implication dans la référence des patients avec l’appui de l’Union Européenne.

Elle est organisée par l’Association Internationale des Médecins pour la Promotion de l’Education et de la Santé en Afrique (Aimes-Afrique).

Le but est de cultiver le sens de la responsabilité sociale et du volontariat afin de promouvoir la santé et l’éducation en Afrique. L’objectif est d’amener l’hôpital vers les populations pour le renforcement des capacités des médecins traditionnels sur la prise en charge des pathologies chirurgicales et leur implication dans la référence des patients.

Le  projet Santé Espoir Pour Tous a permis de former 24 médecins traditionnels, 25 infirmiers et des ASC et dans la phase chirurgicale plusieurs patients ont été opérés dans Doume, Zogbegan, Tomegbe, et Eketo. Il est à noter que plusieurs ressources humaines sont mobilisées.

Le président de l’association Aimes -Afrique, Docteur Kodom a exprimé sa satisfaction totale pour l’initiative et sa profonde gratitude à l’égard des autorités de la  préfecture de Wawa en particulier le préfet Somenou Atsu pour leur accueil chaleureux.

Selon lui la fondation, Aimes-Afrique est émue de l’impact de cette formation et sensibilisation) l’endroit des  médecins traditionnels pour une bonne santé de la population. Il a remercié l’Union européenne pour son financement au projet pour la santé et le bien être de la population togolaise.

La cheffe de délégation de l’union Européenne, Cristinas Martins Bareira et la présidente de l’Aktion-pit-togohilfer, Mme kopp  ont tour à tour félicité le projet et son impact sur le terrain.

Le préfet de Wawa,  Somenou Atsu, a témoigné sa gratitude à l’équipe de Aimes-Afrique et remercié les partenaires pour l’appui financier apporté au projet dans le pays. Il a émis le vœu, de voir le projet s’étendre dans les autres localités afin de couvrir tout le territoire national.

La remise des documents de formation et la visite des blocs opératoires ont mis fin à la cérémonie de la formation.

Landrykoss

Togoportail ,l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire