Culture

Togo : Des ateliers régionaux de sensibilisation des acteurs locaux sur la mise en œuvre de la Convention de 2003 de l’UNESCO

Advertisement

Le ministère de la communication, de la culture, des sports et de la formation civique à travers la Commission Nationale du Patrimoine Culturel (CNPC), avec l’appui de l’UNESCO organise du 17 septembre au 02 octobre prochain sur toute l’étendue du territoire national, des ateliers régionaux de sensibilisation et de renforcement des capacités des communautés et acteurs locaux sur la mise en œuvre de la Convention de 2003 de l’UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (PCI).

Ces rencontres s’inscrivent dans la dynamique des enjeux socio-économiques liés à la conservation, la sauvegarde, la promotion et la diffusion des biens du patrimoine culturel national en général, et du PCI en particulier.

Elles se situent également dans la ligne droite des directives opérationnelles de la mise en œuvre de la Convention qui demandent à chaque Etat partie de sensibiliser les communautés et les différents acteurs intervenant dans la sauvegarde et la diffusion des moyens appropriés et d’assurer le respect des éléments consécutifs du PCI.

L’objectif visé est d’abord d’échanger sur la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel avec les dépositaires que sont les autorités locales, les communautés à la base, les membres des ONG et Associations culturelles, les Comités villageois de développement, les jeunes etc., en précisant les obligations des Etats parties et surtout le rôle qui est le leur dans la mise en œuvre de la Convention. Il s’agira ensuite de les informer et de les sensibiliser sur les objectifs, les résultats attendus et les différentes activités du projet d’inventaire, de sauvegarde et de valorisation des savoir-faire liés à la facture et la pratique des instruments de musique traditionnels afin qu’ils soient mieux imprégnés des phases du projet.

C’est une initiative qui vient conforter la place du Togo au sein des Etats parties comme ayant toujours développé les bonnes pratiques  et surtout  renforcer la sa visibilité suite à son élection en juin 2018 comme membre du Comité intergouvernemental de sauvegarde du PCI.

Ces ateliers se dérouleront dans les chefs-lieux de région du Togo et toucheront 30 personnes par région soit au total 180 pesronnes, selon le programme ci-après :

Lomé-Golfe-Agoè : 17 et 18 septembre à l’Institut Régional d’Enseignement Supérieur et de Recherche en Développement Culturel (IRES-RDEC),

Région maritime : 19 et 20 septembre à Davié à l’hôtel HERA sur la route de Dalavé,

Région des plateaux : 21 et 22 septembre à Atakpamé à la Croix Rouge togolaise,

Région centrale : 24 et 25 septembre à la préfecture, salle de délibération du conseil,

Région de la Kara : 26 et 27 septembre à Kara au Centre communautaire de l’action sociale,

Région des savanes : 1er et 2 octobre à Dapaong au centre communautaire de l’action sociale.

Les modules qui seront développés au cours de ces ateliers sont les suivants : « la Convention de l’UNESCO de 2003 : contenu, stratégies et organes de mise en œuvre » ; « patrimoine culturel immatériel : typologie, mesures de sauvegarde, principes d’éthique et rôle des communautés » ; « patrimoine culturel immatériel et ODD : articulations, enjeux et défis’ » ; « projet d’inventaire, de sauvegarde et de valorisation des savoir-faire liés à la facture et à la pratique des instruments de musique traditionnels : phases et rôle des acteurs locaux et communautés ».

Les intéressés sont priés de contacter la Direction régionale des arts et de la culture (DRAC) de leur ressort pour s’inscrire.

Max Dally

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire