Advertisement
Culture

Ogou : La sauvegarde du patrimoine culturel immatériel importe la CNPL

Advertisement

Une trentaine d’acteurs locaux de la région des plateaux ont été outillés sur leurs rôles et responsabilités lors d’un atelier de formation sur la mise en œuvre de la Convention de l’UNESCO de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, les 21 et 22 septembre dernier à Atakpamé.

Cette rencontre organisée par le Ministère de la Communication, de la Culture, des Sports et de la Formation Civique à travers la Commission Nationale du Patrimoine Culturel (CNPC) avec l’appui financier de l’United Educational Scientific And Cultural Organization (UNESCO) et Intangible Cultural Heritage (ICH).

L’atelier a pour objectif de sensibiliser les acteurs de la région des plateaux sur le respect du patrimoine culturel immatériel au niveau local, national et international. Il s’est agi aussi d’encourager les acteurs à développer une coopération et une assistance internationale avec le monde extérieur.

Dans son mot d’ouverture, M. Akakpo Edoh, préfet de l’Ogou a exprimé sa gratitude au Chef de l’Etat Faure Gnassingbé et au gouvernement de notre pays qui œuvrent inlassablement pour la protection et la promotion de nos valeurs et richesses culturelles.

Selon le préfet, deux documents de référence illustrent cet engagement politique à savoir la politique culturelle du Togo qui prend en compte la question de la sauvegarde et la promotion du patrimoine culturel matériel et immatériel et le plan stratégique national et décanal de l’action culturelle en son axe 2 intitulé « patrimoine identité ».

Selon M. Momkli Kokou, directeur régional des Arts et Cultures des plateaux, et directeur exécutif du conseil national du patrimoine culturel, « l’avenir de nos traditions orales, musicales, nos savoir-faire coutumiers, nos rituels, nos langues, nos cérémonies et bien d’autres dimensions pourraient encore être mentionnées, le patrimoine culturel immatériel PCI et tout particulièrement fragile. Nous devons contribuer à tout prix à la sauvegarde et à la transmission de cet héritage aux générations présentes et futures ».

 landrykoss

  Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire