Advertisement
Société

Du civisme, et si on en parlait ? La maturité sur nos routes, notre affaire à tous

Advertisement

 

L’eau stagnante constitue de nos jours une source de discorde, de querelle et parfois même de bagarre entre les usagers de la route, surtout dans les villes en période de pluie. Pour cause, certaines personnes mal intentionnées arrosent sans ménagement, les autres usagers de la route avec l’eau de pluie ou de ruissellement au mépris des règles de civilité. Face aux multiples flaques d’eau que renferment nos routes aujourd’hui, le constat est amer.

Les usagers des véhicules semblent manquer de considérations pour les motocyclistes et cyclistes tout comme ceux-ci qui n’ont aucune pour les piétons. La situation est encore dramatique lorsque les victimes de tels actes quittent leur maison pour se rendre au service, au marché ou pour vaquer à d’autres activités en général. Comment se rendre sur son lieu de travail dans des vêtements couverts de boue ou trempés d’eau sale?

Généralement, les auteurs de ces actes ne prennent même pas la peine de s’excuser, au contraire, ils se permettent de répondre par des injures aux victimes, créant ainsi une tension qui peut dégénérer. Il s’agit là des actes inciviques qu’il faut proscrire de notre vie quotidienne, car les usagers de la route se doivent un respect mutuel. Ils doivent faire preuve, les uns envers les autres, de civilité qui est l’une des valeurs traditionnellement attachées à la citoyenneté.

Il s’agit d’une attitude de respect à la fois à l’égard des autres citoyens, mais aussi à l’égard des bâtiments et lieux ou espace public. C’est une reconnaissance mutuelle et tolérante des individus entre eux au nom du respect, de la dignité de la personne humaine qui permet une plus grande harmonie dans la société et particulièrement sur les routes.

Faisons donc en sorte que nos routes en pleine modernisation ne soient pas source de discorde, de haine ou de division, mais constituent plutôt un ferment de solidarité et de fraternité où les citoyens se croisent pour se témoigner leur amour et leur joie d’appartenir à une même cité et d’œuvrer ensemble pour son développement.

 

Landrykoss

 

Togoportail , l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire