Advertisement
Economie

Le Togo évalue ses reformes, politiques, programmes et projets communautaires

Advertisement

Lundi 16 juillet 2018. Le Togo évalue en présence de plusieurs représentants d’organisations régionales comme l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).  Au lancement de cette cérémonie lundi, le ministre de l’économie et des finances s’est fait représenter par son  directeur de cabinet, Kossi Toffio.

Les travaux de la Revue technique, édition 2018, des réformes, politiques, programmes et projets communautaires couvrent la période du 16 au 18 juillet. Ils confirment la volonté manifeste du Togo à se conformer aux engagements pris notamment  son adhésion aux dispositions  de l’Acte additionnel n°05/2013/CCEG/UEMOA du 24 octobre 2013 et de la Décision du Conseil des Ministres du 18 décembre 2013, portant modalités de mise en œuvre de cette Revue instituée depuis 2014.

Cette revue annuelle se veut un dispositif institutionnel de suivi favorisant l’harmonisation des législations nationales, la coordination des politiques sectorielles nationales et la bonne exécution des politiques, programmes et projets communautaires. Elle est le soubassement même de l’amélioration  significative de  la compétitivité et l’attractivité au sein de l’Union et, partant, le potentiel de croissance économique nécessaire à la création d’emplois ainsi qu’à la réduction de la pauvreté.

Cette Revue a motivé  le Togo à prendre un certain nombre de décisions. Il s’agit de l’adoption de la loi uniforme relative à la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme dans les Etats membres de l’UEMOA ; du Décret portant protection du patrimoine routier et des équipements connexes ; du Décret portant réglementation des transactions et services électroniques  et du Décret relatif au Service Universel des Communications électroniques.

« L’adoption de ces textes, porte ainsi, le nombre total des réformes effectuées à 79 sur un ensemble de 122 réformes engagées au sein de l’Union, soit un taux de mise en œuvre de 65%. L’édition 2017 de la Revue a révélé une amélioration de l’état général de mise en œuvre des réformes dans l’Union, avec un taux moyen de 62% », souligne le directeur de cabinet du ministre de l’économie et des finances.

 

La Rédaction

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire

Convention UNESCO
Patientez jusqu'a fermeture