Advertisement
Développement

Togo : Ne dites plus Tirsal mais Mifa !

Advertisement

Le dispositif gouvernemental Tirsal change de nom. Il veut être plus proche de son contexte. Dévoilé au public le 25 avril dernier par le chef de l’Etat Faure Gnassingbé, le Mécanisme Incitatif de Financement Agricole fondé sur le partage de risques (MIFA) prend plutôt son nom français.

Autrement dit, l’appellation Tirsal  (Togo Incentive-based Risk Sharing System for Agricultural Lending) est déjà vieille. En quelque sorte ! Le gouvernement en prenant une telle décision souhaite replacer le fond dans son contexte et permettre à la majorité de le comprendre aisément.

Au-delà, c’est un jeu de mots qui transparaît si l’on lit cette nouvelle dénomination en éwé (langue traditionnelle du sud Togo). « Mifa », signifie dans une certaine mesure, « soyez paisibles ou apaisés ».  Un appel lancé aux agriculteurs à cultiver la paix et le travail bien fait. Cela porte la promesse d’une espérance au service de la paix, laquelle promesse est surtout nourrie par le million d’emplois directs et indirects que ce dispositif permettra d’engendrer en seulement trois ans, renseigne la cellule en charge de ce fond.

Mifa est un mécanisme innovant et incitatif, qui devrait permettre de porter les prêts agricoles, qui tournent actuellement autour d’une moyenne annuelle de 0,3% des prêts bancaires, à 5%. Il sera doté de 100 millions d’euros, soit 65 milliards de F CFA. Notons que l’agriculture au Togo a contribué à hauteur de  38% du PIB en 2017.

La Rédaction

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire

Convention UNESCO
Patientez jusqu'a fermeture