Advertisement
Faits divers

Togo / Grand marché: On en sait un peu plus sur l’effondrement de l’immeuble St David

Advertisement

Il y a encore quelques jours, ce n’est que pleurs, désolation et tristesse qui se lisaient sur le visage des commerçants du grand marché de Lomé. Le marché d’Assigamé a connu un drame : un immeuble de 7 étages s’est effondré partiellement depuis le haut. Plusieurs personnes ont été blessées, 7 jours selon le bilan connu jusqu’à ce jour,  3 autres sont passées de vie à trépas sans oublier les dégâts matériels. Situé en face du centre culturel allemand Goethe Institute, le bâtiment dénommé St David comportait plusieurs bureaux et magasins.

Selon les premiers indices de l’enquête en cours, la faute serait au propriétaire de l’immeuble. En effet, le permis de construire  qui lui a été délivré était clair qu’il ne devrait pas excéder 5 étages. Autrement dit, il a été autorisé à construire juste un immeuble de 5 étages. Pas plus. Mais il en a fait 7.

Concernant «  le drame que nous avons connu au grand marché la dernière fois (…) le propriétaire de cet immeuble avait obtenu en 2011 un permis de construire pour un immeuble de 5 étages », a expliqué samedi le ministre de l’urbanisme et du cadre de vie, Me Fiatuwo Sessenou.

Cela repose le débat de la sécurisation des immeubles ou encore du respect des  dispositions mises en place. L’Etat de son côté se bat pour réduire les tracas liés à l’obtention de permis de conduire voire les transferts de propriété. Le reste incombe les citoyens qui  pour aucune raison au monde ne doivent choisir d’outrepasser les règles établies.

« Je crois que le Gouvernement doit, compte tenu de cette situation, agir non seulement pour continuer la sensibilisation, mais également prendre des sanctions contre ceux qui continuent d’agir ainsi », a reconnu le ministre.

La balle se trouve dans le camp des populations.

 

 

La Rédaction

Togoportail, l’information à votre disposition

Advertisement

Publier un commentaire