Advertisement
Economie

L’hôtellerie et le tourisme attendent leurs renaissances

Advertisement

Le secteur de l’hôtellerie veut renaître… avec le tourisme en général. Ils apportent quoi qu’on dise un plus à l’économie nationale et font découvrir la culture togolaise aux touristes. Bon coup de pub !

 « L’hôtellerie togolaise va se mettre en ordre », estime Attigbé Ihou, ministre togolais de l’industrie et du tourisme.  Après un long moment de pause, le  « Togo renaît de beaucoup de choses », explique-t-il.

Il exprimait dans le cadre de la  signature de partenariat entre les groupes Kalyan et Emaar quant à la gestion de l’hôtel 2 Février. L’hôtel 2 Février sera désormais géré par  Emaar Hospitality pour devenir Address Hôtel 2 Février.

Notons qu’en 2016, le Togo a enregistré  425 000 touristes avec 36 milliards de francs CFA de recettes hôtelières. C’est 5 000 emplois qui sont créés en ce sens. Un an plus tôt,  les chiffres étaient de 303.000 touristes pour 26 milliards de francs CFA de recettes, et 4 500 emplois.

A mois de février 2018, le gouvernement en  Conseil des Ministres a annoncé un  projet de création d’une Agence Nationale de Développement du Tourisme (ANDT). Elle sera chargé de « piloter et d’exécuter les projets du département, de positionner la destination touristique togolaise à l’échelle locale, régionale et internationale, d’utiliser les avantages comparatifs du pays pour hisser la destination Togo parmi les leaders en Afrique de l’Ouest et de fournir des résultats tangibles sur les indicateurs de développement touristique du Togo », a précisé le communiqué du conseil des ministres.

La Rédaction

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire