Advertisement
Politique

Emmanuel Macron ne veut pas se mêler de la crise togolaise

Advertisement

La France n’est plus apte à s’ingérer dans les affaires de ses ex-colonies. C’est le président Emmanuel Macron qui a réitéré cela ce jeudi. Si de par le passé, il est arrivé à cette puissance de se mêler directement des situations de crise de certains pays notamment en Afrique, là c’était le passé. La donne a maintenant changé. Enfin, sous le règne de Macron, le monde le notera ainsi : la France ne dictera de lois à aucun pays concernant sa situation politique puisque chaque Etat est souverain.

Ces propos ont étonné plus d’un. Beaucoup pensaient que dans la crise togolaise, la France allait demander-à la manière des opposants- que Faure Gnassingbé-l’actuel président plie bagage. En tout cas, c’est du rêve ! E. Macron , questionné en public par un Togolais lors de la réunion du G7 au Canada a donné une réponse sans ambages et jeux de mots.

Le président français s’est montré prudent. Il soutient ne pas vouloir répéter les erreurs du passé. « Je ne tomberai pas dans la pratique d’un autre âge où c’est la France qui doit dire à un autre pays  ce qu’il doit faire.  Et donc je soutiens la démarche de l’Union Africaine comme je le fais d’ailleurs sur d’autres sujets. Donc sur le sujet, je souhaite qu’il puisse y avoir le respect plein et entier de la souveraineté du Togo et des principes qui ont été définis et des élections libres. C’est le peuple qui décide de ce qui lui convient. Le temps où la France va expliquer à un chef d’Etat africain de partir ou de faire ceci ou cela est révolu », a-t-il clairement expliqué.

Macron s’en remet à l’autorité de l’Union Africaine (UA) qui travaille sur ce dossier. Il garde patience et fait confiance au peuple qui est censé dire s’il souhaite le départ ou non d’un chef d’Etat. Par les urnes bien sûr ! « Ce qui est demandé à l’Union africaine, c’est qu’il puisse avoir une alternance. Je soutiens totalement ça », a-t-il ajouté.

 

La rédaction

 

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire