Advertisement
Economie

Burkina Faso : Ouro-Koura Agadazi plaide pour la Réserve régionale de sécurité alimentaire (RRSA)

Advertisement

La Réserve régionale de sécurité alimentaire (RRSA) est un projet des chefs d’Etat de la CEDEAO. Face à la difficulté des populations à se nourrir convenablement, il a été décidé de mettre sur pied cette réserve commune pour lutter contre la famine et ses dérivés. Mercredi à Ougadougou (Burkina Faso), le ministre togolais en charge de l’agriculture a plaidé pour l’ouverture prochaine de cette Réserve régionale de sécurité alimentaire (RRSA). C’était lors de la réunion du Comité technique ministériel spécialisé en agriculture de la CEDEAO.

La Réserve devrait normalement voir le jour mais il s’est fait que les fonds à allouer par les différents pays ne sont pas prêts. Aujourd’hui, la dynamique est tout autre : accélérer le processus pour le bien de toute la communauté sous-régionale. L’appel lancé par le ministre togolais doit être un déclic pour le lancement effectif de cette réserve alimentaire.

 « Nous avons saisi cette opportunité, en tant que représentant du président en exercice de la conférence des chefs d’État de la CEDEAO, pour lancer un appel à tous les États de la CEDEAO afin que les fonds qui étaient prévus au niveau de chaque État pour la constitution de cette réserve soient levés de façon à la rendre opérationnelle, pour le bonheur des populations les plus vulnérables », a-t-il plaidé.

Un autre débat se pose et il est relatif à la mobilisation et la gestion technique des stocks. Les pays doivent définir ensemble le canevas à suivre pour savoir comment répartir les stocks devraient en fonction des sollicitations des pays. Aux dernières nouvelles, le financement mobilisé provient de l’Union européenne, l’Agence française de coopération et la Coopération espagnole.

La Rédaction

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire

Convention UNESCO
Patientez jusqu'a fermeture