Advertisement
Culture

Togo : La course pour la couronne de Miss Togo 2018 officiellement lancée ce mercredi à Lomé

Advertisement

 

La grande finale de la 24ème édition du concours national de la beauté togolaise, Miss Togo 2018, aura lieu le 25 août prochain au Palais des Congrès de Lomé. L’événement a été lancé ce mercredi 9 mai à Lomé au cours d’un petit déjeuner de presse organisé par le Comité national Miss Togo.

Les inscriptions sont ouvertes à compter de ce jour pour toute candidate désireuse de succéder à Mlle Cornelia Dédévi Adomayakpo, Miss Togo 2018, dont la 1ère Super régionale est prévue à Kara, le samedi 21juillet 2018, pour les régions de Kara, Centrale et des Savanes, et la 2ème Super régionale, à Lomé, le 28 juillet 2018 à Lomé pour les régions Maritime et des Plateaux.

Dans la même occasion, la Miss Togo 2017, Mlle Cornelia Dédévi Adomayakpo a présenté le bilan à mi-parcours de son mandat en présence de  Abdellah Thabiret, Directeur général de Moov Togo, sponsor officiel de l’événement.

Dressant son bilan, Mlle Cornelia Dédévi Adomayakpo, estime que son mandat axé sur le thème : « la réinsertion des prisonniers et la préservation de l’environnement », lui a permis de toucher du doigt le problème important de la réinsertion des détenus au Togo et de réaliser des actions concrètes à l’endroit des frères et sœurs togolais, qui par un concours de circonstance, se retrouvent de l’autre côté des barreaux, ou, sont tout simplement en conflit avec la loi.

« Durant ses quelques mois que nous avons passés avec la couronne de Miss Togo sur la tête, nous avons essayé, à travers les activités, de réveiller en chacun de nous la nécessité et le besoin de prendre la mesure de la chose pour avoir une pensée envers les détenus de nos prisons. Nous nous sommes déplacés dans certaines prisons avec le soutien des partenaires du Comité National Miss Togo, pour apporter notre modeste contribution à l’amélioration des conditions carcérales des détenus ainsi qu’à trouver des approches de solution à la réinsertion sociale de ces derniers. Les premières actions ont été réalisées à la prison civile de Lomé le 08 Décembre 2017 à l’occasion de la journée internationale des droits de l’Homme. Nous sommes allées avec quelques matériels pour renforcer les capacités de la maison d’arrêt de Lomé dans son programme de réinsertion de ses locataires. Les mêmes actions ont été faites, il y a quelques semaines, à la prison civile d’Aného », a-t-elle indiqué.

La reine de la beauté togolaise 2017, s’est également intéressée à la préservation de l’environnement comme le souligne le projet social de son mandat.

« En ce qui concerne la préservation de l’environnement,
il s’agit d’un sujet d’actualité qui a été amorcé par la Miss Togo 2016, Balbina d’Almeida, et que je continue avec plaisir pour éveiller la conscience à nous tous,  sur les dégradations que subit notre environnement, sous diverses formes, par rapport à nos actions. De façon concrète, à Aného ensemble avec les autorités, certains diplomates en poste au Togo et des invités, il a été mis en terre 500 plants notamment 200 plants d’arbres fruitiers autour de la prison d’Aného et 300 jeunes cocotiers à la plage », a ajouté Mlle Adomayakpo.

En tant qu’ambassadrice de la beauté togolaise, Mlle Adomayakpo, a effectué plusieurs voyages notamment en Allemagne, Belgique et France où elle a valablement représenté le Togo au cours des grands événements.

Pour Abdellah Tabhiret, Directeur général de Moov Togo, sponsor officiel de l’événement, Miss Togo est un événement qui offre une soirée exceptionnelle, superbe et sublime. « C’est ma propre définition à la soirée. En fait j’étais bluffé, j’étais très impressionné. Je ne savais pas que cela se passait comme ça. On a beau me raconter, mais quand j’ai vu ça de mes propres yeux, j’étais impressionné. Avec beaucoup de spectacles, j’ai adoré les danses traditionnelles. Je suis quelqu’un de très convaincu et sensible à tout ce qui est de la sauvegarde de la tradition. C’est très important. Je pense que c’est également le message de l’élection Miss Togo. Ensuite, il y avait des chansons, un sketch, c’était très animé et très varié avec plusieurs talents qui se sont exprimés. Et le fait d’accompagner les talents est une chose très importante… Nous avions des invités VIP, qui ont très bien apprécié la soirée. C’était un spectacle très varié qu’on va garder en mémoire », a-t-il déclaré.

De son côté, Gaspard Baka, Président du Comité national Miss Togo, estime que l’élection Miss Togo est une grande messe culturelle qui fait honneur à notre pays, depuis 1994, en offrant un spectacle glamour, riche en couleurs, en son et lumière, au public.

La Rédaction

 

Togoportail, l’information à votre portée !

Advertisement

Publier un commentaire