Politique

Togo : Le nouveau parti politique MLP veut œuvrer pour « la liberté totale » des Togolais

Advertisement

Un nouveau parti politique vient de  naître au Togo. Il s’agit du Mouvement du Peuple pour la Liberté, MPL (ABLODEVIWO) qui a tenu son tout premier congrès extraordinaire ce vendredi 9 février à Lomé, portant ainsi le nombre de parti politique existant au Togo à 114.

Le MPL fondé par Pascal Adjamagbo, en ce moment où le Togo traverse depuis 6 mois déjà une crise socio-politique sans précédent, veut œuvrer pour une « alternance politique pacifique cordiale » et un développement économique durable du « Pays de nos aïeux ».

L’ambition du MPL (ABLODEVIWO) est : « nous agirons, les peuples resteront bouche bée ».  La nouvelle formation politique dont l’emblème est le « flambeau de la liberté », qui a permis au Togo de conquérir son indépendance, veut reprendre et porter haut jusqu’à permettre au Togo de conquérir « la liberté totale », le fameux « ABLODE GBADJA », pour que l’histoire retienne que « le Père de l’indépendance l’a rêvée, ses héritiers spirituels, les ABLODEVIWO l’ont réalisée ».

La plus grande innovation qu’entend apporter ce parti à la vie politique togolaise, consiste à mettre en œuvre un programme d’actions sur lequel il compte susciter l’adhésion massive des électeurs togolais en mettant l’accent sur « le changement dans la vie de tout un chacun », grâce au « travail rémunérateur pour tous», comme le précisent « les dix commandements du parti », constituant une  synthèse du programme d’actions du MPL (ABLODEVIWO).

Le MPL compte faire de véritables  réformes au sein  du  secteur agricole d’autant plus que l’agriculture occupe plus de deux tiers de la population togolaise et fait vivre plus de 80% de togolais. Selon le premier responsable du parti politique, il conviendrait mieux d’appeler « entreprises agricoles » pour mettre l’accent sur la rigueur de leur gestion comme source de vigueur et de fécondité, qui aura le plus d’impact sur la vie de millions de togolais.

Un autre défi du MPL (ABLODEVIWO) est d’œuvrer pour la création massive d’emplois pour les citadins non diplômés et les masses rurales togolaises qui selon son président, peut être résolu par l’installation d’usines dans la zone franche industrielle de Lomé en vue de la production d’articles de consommations pour l’énorme marché du Nigéria riche de 200 millions de consommateurs.

Max Dally

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire