Advertisement
Développement Médias

Le RéMEDD-Togo veut apporter sa contribution pour l’atteinte des ODD

Advertisement

Pour apporter leur contribution à l’atteinte des Objectifs du Développement Durable (ODD), les professionnels des médias togolais se sont constitués le 28 avril 2017 en Réseau des Médias Engagés pour le Développement Durable au Togo (RéMEDD-Togo). Ce réseau a été officiellement lancé ce mardi 9 janvier à Lomé par le président par intérim de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC), M. Octave Olympio, marquant ainsi le démarrage effectif de ses activités. Aussi, le bureau exécutif dudit réseau composé de huit (8) a-t-il été présenté au cours de cette cérémonie de lancement.

Selon le président, M. Sassou Atialo Akollor, le RéMEDD-Togo regroupe près de 200 médias engagés à accompagner les secteurs public et privé dans la réalisation des 17 Objectifs du Développement Durable (ODD) à l’horizon 2030 au Togo. « Le réseau a pour but de contribuer à l’amélioration des conditions de vie socio-économique des communautés de base dans une approche de développement humain durable et participatif. Etant l’un des pays pilotes, le Togo s’est fixé certains objectifs à atteindre à l’horizon 2030. En tant que professionnels des médias, nous ne devons pas faillir à notre responsabilité sociale d’accompagner le secteur public et privé dans l’atteinte des ODD« , a indiqué M.Akollor.

Pour atteindre ses objectifs, le RéMEDD compte mener plusieurs activités. « Sensibiliser et former les populations à la base, informer, éduquer et communiquer pour un changement de comportement, faire des articles de presse, faire des émissions radiophoniques et télévisées, effectuer des études et enquêtes en vue de constituer des banques de données, organiser des séminaires, des ateliers, des colloques, des conférences, des tables rondes, des rencontres d’échanges et fora, collaborer avec les Pouvoirs Publics, les collectivités locales, les ONG, les Associations et institutions tant nationales qu’internationales, organiser des activités socioculturelles, effectuer des voyages d’études etc.« , a souligné M. Akollor.

Pour sa part, le président par intérim de la HAAC, M. Olympio a indiqué que les objectifs que poursuit le RéMEDD cadrent parfaitement avec ceux des autorités compétentes du Togo. Par ailleurs, il a convié les membres à travailler dur pour atteindre effectivement les objectifs qu’ils se sont donnés.

Max Dally

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire

Convention UNESCO
Patientez jusqu'a fermeture