Société

Journées Portes Ouvertes ESMC : Les activités de l’entreprise dévoilées au public togolais

Advertisement

L’Entreprise Sociale de Marché Commun (ESMC) veut apporter sa contribution pour la réalisation des 17 Objectifs du Développement Durable (ODD) adoptés par l’Assemblée Générales des Nations Unies en 2015 et dont les pays membres se sont engagés à atteindre à l’horizon 2030. Pour y parvenir, elle ouvre ses portes au public togolais, à son siège à Lomé, à compter de ce mercredi 17 et ce jusqu’au vendredi 19 janvier afin qu’ils puissent être imprégnés de ses quatre principales activités, la souscription sur la plate-forme ESMC et les avantages qui y sont liés.

Les journées portes ouvertes de l’ESMC sont placées sur le thème : « Technologie ESMC/MCNP, quatre activités de production commune pour la réalisation des 17 ODD ».

Les quatre activités sont notamment, la « souscription pour soi/tiers aux comptes marchands et aux bons de consommation », les « achats-ventes réciproques », les « prestataires de la production commune » et les « acheteurs-revendeurs » en ligne contre l’ordre de prélèvement irrévocable (OPI) par lesquelles l’ESMC entend aider les populations togolaises à lutter contre la pauvreté et la précarité.

La première activité, la « souscription pour soi/tiers aux comptes marchands et aux bons de consommation », veut contribuer à éliminer la pauvreté, pour intégrer tout individu sur la plateforme en le dotant de son compte marchand. « Elle est ouverte à tout le monde ; même aux personnes démunies qui peuvent être inscrites par des personnes nanties pour bénéficier des bons de consommation mensuelle de 30 000F CFA. Jusqu’au 31 janvier prochain, l’inscription pour soi est de 5000 FCFA et l’inscription pour tiers, c’est-à-dire 10 personnes sont inscrites à 21 875 FCFA soit 2 187, 5 FCFA par personne. Passé ce délai, tout type inscription sera fait à 70 000 FCA par personne», a indiqué M. Boukpéssi Foudou, chargé des opérations à l’ESMC.

La seconde activité, les « achats-ventes réciproques est destinée aux acteurs économiques en l’occurrence les producteurs, les transformateurs et les vendeurs, qui mettent leurs produits sur la plateforme ESMC à la disposition des clients pour la consommation. Ces acteurs économiques n’ont plus besoin d’aller chercher des clients. Ainsi, il n’y aura plus de mévente et chaque vendeur est acheteur puisqu’il trouvera sur la plateforme les produits usuels qu’il désire », a laissé entendre M. Boukpéssi.

La troisième activité les « prestataires de la production commune » concerne les jeunes étudiants qui ont fini leur formation et qui veulent travailler, les artisans, les acteurs agricoles et les cadres à la retraite.

La quatrième activité les « acheteurs-revendeurs en ligne contre OPI » permet à toute personne d’avoir de la liquidité », a-t-il déclaré.

Créée en juin 2014, l’ESMC est une entreprise de droit commercial qui a rempli toutes les formalités administratives. Du point de vue entreprise, elle a pour objet  conseil en organisation des affaires commerciales, recherche et développement des logiciels, exportation du progiciel Marché Commun de Nature Pérenne (MCNP) et commerce sur Internet. Elle est une entreprise porteuse d’un modèle économique sociale comme son nom l’indique.

Max Dally

Togoportail, l’information à votre portée

 

Advertisement

Publier un commentaire