Advertisement
Politique

Togo : Le CJD toujours apte à aller au bout de sa plainte contre les manifestants

La crise que connait le Togo depuis le 19 août dernier entame la cohésion sociale, paralyse l’économie du pays et risque de conduire la nation togolaise à des lendemains incertains. C’est ce qu’indiquent le Collectif des jeunes pour le développement (CJD) et ses associations affiliées et organisations partenaires lors d’une conférence de presse ce jeudi 14 décembre. Il s’agit pour ce collectif de poursuivre sa plainte contre les manifestants de l’opposition pour que les préjudices soient complètement rétablis.

En effet, l’organisation de Kovi Adanbounou réitère sa plainte contre la Coalition des 14 partis de l’opposition et demande à Faure Gnassingbé de prendre des mesures idoines et réalistes pour amener les leaders de l’opposition à surseoir aux manifestations.

Le CJD et ses associations affiliées persistent. Les manifestations qu’organise la coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise ont engendré et continuent d’engendrer plusieurs dommages, notamment la casse des écoles, des vols d’argent et d’objets, des saccages de marchandises de bonnes femmes.

Ils viennent de produire un document intitulé « l’autre visage des manifestations de l’opposition togolaise ». Le document présenté jeudi à Lomé au cours d’une conférence de presse a été réalisé à la suite d’une tournée effectuée le 23 novembre dernier dans la région maritime.

Cette initiative du CJD doit être soutenir par le gouvernement et les autres sociétés civiles enfin de laisser la place à un sincère dialogue pour faire sortir le pays de la descente économique.

  Prudence A.

Togoportail, l’information à votre portée

 

Publier un commentaire