Advertisement
Economie

Les activités et domaines d’intervention de la BIDC dévoilés à la 14e Foire de Lomé

Advertisement

 La Banque d’Investissement et Développement de la CEDEAO (BIDC) était à l’honneur à la 14e Foire internationale de Lomé ce vendredi. Les activités et domaines d’intervention de cette institution financière de la sous-région ouest-africaine ont été dévoilés au public du Centre togolais des Expositions et Foire de Lomé (CETEF -Lomé) par sa délégation au cours d’une conférence-débat.

Selon M. Apollinaire Ibrahim Tini, Chef de la délégation de la banque, la BIDC dans ses missions est passée pour financement des projets et programmes dans les pays membres de la CEDEAO. « Au titre de ses missions et activités de financement, il y a des financements par des prêts directs qui sont des prêts de moyen ou long terme. Elle intervient aussi bien dans le secteur public que privé. Le secteur public prend en compte les projets portés directement par les États et le secteur privé concerne les projets portés opérateurs économiques privés. Au rang de ces financements, il y a des financements directs, des prises de participation par le capital, des garanties et des “trade” qui sont des couts termes », a indiqué M. Tini.

Par rapport aux critères de sélection des projets, M. Tini a laissé entendre que ce sont des critères simples. « Il faut avoir une étude technique du projet soumis surtout pour des projets privés. Elle se résume à ce qu’on appelle une étude de faisabilité technique, économique et financière et une étude de business plan. Cette étude doit reprendre en son sein toute une étude technique liée au projet. Il faut aussi une étude environnementale puisqu’aujourd’hui on ne peut pas faire un projet quelconque sans une étude d’impact sur l’environnement et sur les populations environnantes.

Aujourd’hui si vous voulez faire un investissement dans un secteur donné, il faut avoir une autorisation nécessaire de l’État dans lequel vous êtes, l’administration de l’État qui vous dit que votre projet est éligible dans le cadre des programmes d’investissement de ces États. Vous faites vos études en conséquence ; ce qui comportent deux parties notamment une partie d’aide et l’autre sur le financement sur fonds propre et vous saisissez la banque pour vous accompagner dans le financement de votre projet », a indiqué M. Tini.

Les projets financés par la BIDC relèvent des domaines suivants : pour le secteur privé il y a les infrastructures de base, le développement rural et urbain, le secteur social (éducation, santé) et pour le secteur privé, l’énergie et eau, les services financiers et appui aux PME, les industries et services, les infrastrutrures modernes et la transaction à court terme.

Max Dally

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire

Convention UNESCO
Patientez jusqu'a fermeture