Développement

Togo: Les jeunes élèves s’engagent dans la citoyenneté

Advertisement

 

Le Conseil National de la Jeunesse du Togo (CNJ) avec l’appui de la fondation Hanns Seidel et la direction de la formation civique a fait don de document de travail ce vendredi 24 novembre aux élèves du CEG Doulassamé à Atakpamé.

Cette cérémonie de remise a été couplée de l’installation des membres du club civique. Elle vise à outiller les élèves sur les notions du civisme et les problématiques qui s’en déclinent afin de permettre aux clubs de mieux cerner et de proposer des solutions concrètes à ces problèmes dans les communautés. La finalité de ce projet est de permettre aux jeunes élèves de participer activement à la prise des décisions qui les concernent.

Les élèves ont suivi une présentation sur le manuel de la formation des jeunes à la participation citoyenne et les méthodes d’élaboration d’un portefeuille de classe.

Le directeur du CEG a réceptionné, d’une manière symbolique, le don composé des affiches, des documents de travail et de sensibilisation ainsi qu’un tableau d’art.

La mission de ce club civique consiste à diagnostiquer des problèmes dans leurs communautés, proposer des solutions, sensibiliser leurs camarades sur les problèmes relatifs à la question du civisme et de la citoyenneté qui se posent dans les communautés.

Pour M. Koboyo Fawi, secrétaire national à la formation au Conseil national de la jeunesse, l’incivisme prend de l’ampleur alors que c’est une évidence qu’on ne peut pas développé sans l’appropriation des valeurs civiques et citoyenne. Selon lui,  »C’est pour cela que le CNG avec l’appui des partenaires a élaboré un programme de formation citoyen pour les élèves. Si dès le bas âge, ces élèves sont outillés sur des notions du civisme et des  valeurs  à promouvoir, ils pourront à leur tour disséminer ces valeurs dans les communautés, avec leurs parents, amis. C’est pourquoi le CNJ a élaboré un manuel de travail pour les permettre d’identifier eux même des problèmes et trouver des solutions. Ces clubs seront des modèles pour tous les élèves dans les établissements » a-t-il ajouté.

Selon M. Anathéré Talim, chef division production à la formation civique, l’élaboration d’un portefeuille de classe comme produit citoyen a été une initiative très salutaire.  »Elle permet au-delà du cognitif de fixé des acquits et que l’enfant puisse fixer ces acquits dans la perspective d’aller vers le sociaux affectif.  Les valeurs civiques  sont des valeurs qui s’assimilent et qu’on retienne. C’est pourquoi le ministère de la Communication soutient le CNJ et son partenaire Hanns Seidel depuis l’élaboration du manuel et jusqu’à sa validation. Ces manuels permettront aux enfants de capitaliser les acquits du civisme et tirer des leçons pour l’avenir ».

Le directeur du CEG doulassame, M. Reïmon Komla Kwakouvi a remercié les initiateurs de ce projet et le choix porté sur son établissement comme établissement pilote dans la préfecture. Il a promis d’œuvrer pour la pérennisation du projet et partager les acquits avec les autres établissements de la place pour permettre aux uns et autres d’avoir des notions sur ces valeurs indispensables à tous.

LandryKoss

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire