Advertisement
Culture

Togo/ UEMOA : Les experts de la Culture à Lomé pour des projets et actes à valider dans le cadre du PDC

Un pays sans promotion et valorisation de son identité culturelle, est une nation qui tend vers sa perdition. C’est pour éviter cette situation peu enviable aux pays de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) qui pourtant dispose d’une densité de richesses culturelles, que les Experts de la culture se sont réunis ce 04  et 05 Octobre à Sancta-Maria à Lomé pour proposer et examiner des projets et actes qui vont permettre aux pays membres de l’Union d’ avoir définitivement une industrie culturelle et un environnement juridique et réglementaire fort pour  faire booster le développement et la croissance dans ces différents pays. Il s’agit pour ces experts de préparer le terrain pour les ministres de l’Union qui viendront valider ces projets ce vendredi 06 octobre.

La culture est un facteur de développement c’est pour cela qu’il est important que l’on donne une certaine législation aux textes qui régissent cette culture ou encore mettre des conditions favorables pour son application. C’est l’objectif fondamental pour lequel les experts de l’UEMOA se sont réunis à Lomé durant ces 02 jours.

Le Commissaire chargé du Département du Développement Humain, Prof Filiga Michel Sawadogo rappelle que : « C’est en 2013 que la politique commune de développement culturel à été adoptée par la Conférence des chefs d’États et de Gouvernement. Et qu’une année plus tard, le conseil des ministres statutaire adoptait le programme qui en découle »  c’est pourquoi il invite « les experts à agir en véritables professionnels du secteur ayant toujours pour démarche l’approche régionale afin de démontrer que nous pouvons tous œuvrer dans le sens de l’intégration par la culture« .

Abordant dans le même sens, M. Komlan Agbo, directeur du Patrimoine Culturel et des Arts de l’Uemoa a, pour sa part, affirmé qu’ « aucun pays seul ne peut arriver, à lui seul, au bout de la piraterie. Mais avec un texte bien en place dans l’Union, on peut y arriver. D’où l’importance de cet atelier ici à Lomé. »

M. Tinaka K. Wediabalo, Secrétaire Général, représentant le ministre en charge de la Culture au Togo affirme que « ce programme régional de développement culturel s’inscrit dans la mise en œuvre de l’acte additionnel instituant la politique commune de développement culturel au sein de l’UEMOA« . « Cette rencontre sera une opportunité pour les experts d’écrire l’histoire de la culture dans l’Union » a-t-il  déclaré, en ouvrant ainsi l’atelier au nom du ministre en charge de la Culture.

Rappelons que plus de quarantaine d’experts comprenant les juristes participent à cet atelier qui, a coup sûr, va baliser la voie aux ministres de l’Union pour une éclosion totale de la culture dans la sous région.

Prudence A.

Togoportail, l’information à votre portée

Publier un commentaire