Advertisement
Politique

Togo : Sécurité à Mango, les détenteurs d’armes à feu appelés à les rendre

Le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile a fait le compte rendu des troubles survenus à Mango dans le cadres des marches organisées par l’opposition les 20 et 21 septembre 2017 et a lancé un appel aux personnes qui ont des armes en leur possession à les rendre.

Le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile a profité de son rendu compte au Conseil pour présenter l’état des lieux des troubles qui ont émaillé les marches organisées par le regroupement des partis politiques de l’opposition, les 20 et 21 septembre 2017, dans la préfecture de l’Oti, notamment à Mango. Pour que la sérénité revienne à Mango et par-delà dans le pays, le gouvernement a annoncé dans son communiqué qu’« il met en demeure les personnes ayant en leur possession des armes de guerre de les déposer dans les plus brefs délais auprès des services compétents, sous peine de poursuites judiciaires ».

Le gouvernement a condamné l’usage excessif des violences qui ont conduit aussi à la destruction des biens publics et privés, réitéré ses sincères condoléances aux familles éplorées, et souhaité un bon rétablissement à tous les blessés.

Des troubles ont émaillé une manifestation publique organisée par l’opposition le 20 septembre dernier à Mango (550 Km au Nord de Lomé) occasionnant la destruction de biens publics et privés. Plusieurs blessés et un mort ont été également dénombrés dans ces violences ayant opposé des militants proches du parti au pouvoir, Union pour la République (UNIR) à ceux de l’opposition.

C.A.

Togoportail, l’information à votre portée

Publier un commentaire