Advertisement
Environnement

TOGO : Premier rapport biennal actualisé du Togo sur les Changements Climatiques

Advertisement

Dans le cadre de la préparation de son premier rapport biennal actualisé (PRBA), sur le changement climatique, un atelier de sensibilisation sur les principaux résultats obtenus et les leçons apprises lors du processus de préparation du document, s’est tenu le 18 octobre à Atakpamé (localité située à environ 165 km au nord de Lomé, la capitale du Togo).

Ont pris part à cette rencontre les directeurs régional et les directeurs préfectoraux de l’environnement, les agents de la direction régionale de l’ICAT, DRAEPH, ITRA, eau et assainissement, les ONGs, les président des délégations des communes et préfectures les organisations de femmes, les producteurs de vivriers, et les médias.

En ouvrant les travaux de l’atelier, le préfet de l’Ogou, M. Edoh  Akakpo a expliqué que la région des Plateaux connait ces dernières années des secheresses, des inondations, un décalage des saisons, des vents violents. ‘’On pourrait se rappeler encore des inondation des années 2007,2008, 2009 et 2010 qui ont occasionné un lourd tribut à la population caractérisé par des milliers de blessés et de personnes déplacées des inondations, ainsi que des infrastructures défoncées ou emportées par les eaux. En occurrence, des infrastructures d’écoles et de collèges endommagées ou carrément détruites et des dispensaires ou unités de sanitaires périphériques infréquentables. Il est donc important que des mesures aussi bien d’adaptation que d’atténuation soient envisagées et diffusées pour permettre de réduire la vulnérabilité des populations de la région des plateaux aux effets et impacts négatifs des changements climatiques‘’ a précisé M. Akakpo.

Le coordonateurs national du projet PRBACC-Togo, Amandin Komla Edou a souligné que, le Togo a réalisé plusieurs études thématiques dont celles relatives aux inventaires nationaux de gaz à effet de serre dans les secteurs énergie, agriculture, foresterie et autre affections des terres, procédés industriels et utilisation des produits et déchets en prenant l’année 2013 comme année de référence. Ce qui a conduit à la réalisation des études sur les politiques et mesures d’atténuation des émissions de GES dans les mêmes secteurs.

C’est pour répondre à des préoccupations et communiquer avec les acteurs régionaux et de diffuser le document du PRBA afin d’assurer sa vulgarisation au niveau communautaire à la base que cet atelier est organisé. Ils seront informés des opportunités de financement qui existent en matière de lutte contre les changements climatiques et les actions d’adaptation et surtout d’atténuation des émissions de GES qui pourront être développées dans les localités.

Le directeur régional de l’Environnement et des Ressources Forestières des Plateaux, Akondo Tsédré,  a marqué sa gratitude à l’équipe technique du projet et au ministre de l’Environnement pour le choix porté sur la région des Plateaux pour abriter le présent atelier qui revêt d’une importance capitale au regard des problèmes mondiaux liés à des changements climatiques et leurs conséquences sur la qualité de la vie.

Advertisement

Publier un commentaire