Advertisement
Politique

Togo : Le leadership féminin a sa place dans la gouvernance locale

La Convention des Femmes pour UNIR (CFU) a démarré, ce vendredi 04 août à Atakpamé, une session de formation des femmes du parti Union pour la République des 12 préfectures de la région des Plateaux en leadership politique, pour une meilleure participation au développement de la nation. Durant deux jours, la quarantaine de femmes participantes, identifiées au sein du parti, vont être outillées à s’investir d’avantage dans la gouvernance locale et nationale. C’est la coordinatrice du projet, Ibrahima Méimounatou, vice-présidente de l’Assemblée Nationale qui a donné le ton aux travaux en présence du préfet de l’Ogou Akakpo Edoh, du point focal UNIR, Dr Kassamada Komla Mensah Théophile et les membres de la coordination.

L’objectif est de mettre à la disposition de ces femmes, des connaissances et outils pertinents leur permettant de participer efficacement à la gestion de la chose publique et politique, mais aussi de susciter davantage d’engagement politique responsable chez ces femmes de sorte à assurer leur participation à la décentralisation et au développement national.

La participation des femmes à la gestion de la chose publique constitue, non seulement un droit mais aussi, un enjeu de développement des communautés. C’est pourquoi il est important de prendre des mesures concrètes et efficaces, susceptibles d’accélérer la réduction des inégalités qui existent entre les hommes et les femmes en matière de participation à la prise de décision au Togo.

Plusieurs modules vont faire l’objet de cette rencontre, entre autres : l’art de communiqué pour convaincre un auditoire par un argument bien soutenu et la bonne gouvernance.

En ouvrant les travaux, la coordinatrice du projet, Ibrahima Méimounatou a rendu un hommage mérité au chef de l’Etat pour la volonté politique, en laçant un appel aux femmes de présenter une liste paritaire aux élections.

Elle a salué le courage et l’engagement des femmes du parti UNIR des Plateaux pour leur combativité qui est en lien avec la vision du chef de l’Etat Faure Gnassingbé, celui de voir les femmes dans les asphères de décisions et au même titre que l’homme.

‘’UNIR est née ici à Atakpamé, nous devons arroser cet arbre; nous ne devons pas permettre que l’on y mettre du feu, nous devons l’arroser pour qu’il produise beaucoup de fruits pour les femmes des Plateaux et les hommes du Togo’’ a-t-elle rappelé avant d’inviter les femmes à porter haut les idéaux du parti en enseignant et en disséminant d’avantage les idéaux du parti, contribuant ainsi à consolidation de la paix dans le pays.

Le point focal de l’UNIR dans l’Ogou, Dr Kassamada Komla Mensah Théophile s’est réjouit du choix porté sur Atakpamé pour abriter cet atelier. Il a au nom de la population de la région des Plateaux souhaité la bienvenue à la délégation venue entretenu les participants. Il n’a pas manqué de remercier le chef de l’Etat et les membres du parti pour tous ceux qu’ils font pour la population de l’Ogou.

Le préfet de l’Ogou, Akakpo Edo a précisé que la région des Plateaux regorge beaucoup d’atouts, ‘’…le régime en place nous apporte beaucoup de visibilités à travers nombreuses de ses actions de développement. La construction des routes, la réhabilitation de pistes rurales, la construction des écoles et hôpitaux et l’accès à l’Eau s’inscrivent dans cet élan a-t-il souligné.

Il a invité les femmes à prêter une oreille attentive aux communications qui leur seront données afin qu’elles puissent, à leur tour, sensibiliser les autres femmes pour permettre au parti de ratisser large lors des élections.

LandryKoss

Togoportail, l’information à votre portée

Publier un commentaire