Diplomatie

29 ème Sommet de l’UA : Un séjour bien rempli honoré par le président Faure, plusieurs audiences accordées

Advertisement

Arrivé sur le sol éthiopien le dimanche passé, le président de la République, Faure Gnassingbé a participé pleinement aux séances aux cotés de ses homologues. En  marge de la session qui s’est tenue du 03 au 04 juillet, le numéro un togolais s’est entretenu avec plusieurs personnalités présentes à Addis-Abeba. Voici en quelques lignes le condensé.

Les chefs d’Etats et de gouvernements au cours des travaux ont adopté à l’unanimité, le Fonds Africain pour l’Emploi des Jeunes. Avec ce vote, les chefs d’Etats viennent ainsi de faire un grand pas vers l’émergence des talents et l’éclosion totale de notre continent.

De même, le chef de l’État togolais et ses homologues ont également trouvé des formules en vue de financer l’organisation qui jusque là, était soutenue par les Organismes internationaux. C’est un pas franchi par les chefs d’Etats qui ne vont plus être sous tutelle de n’importe quelle organisation étrangère.

Soulignons que le séjour du chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé en terre éthiopienne, a permis aux personnalités d’être reçues en audience.

Déjà le dimanche à son arrivée à Addis-Abeba, le chef de l’Etat s’est entretenu avec son homologue ghanéen Nana Akufo-Addo. Il a également reçu le député européen Louis Michel, coprésident de l’Assemblée parlementaire paritaire UE-ACP.

« La première personnalité introduite auprès du chef de l’Etat est le Président palestinien, SEM Mahmoud Abbass. L’entretien a porté sur des questions d’intérêts mutuels tenant à la coopération bilatérale et à la coexistence pacifique entre les peuples », informe un communiqué de la délégation togolaise.

Le chef de l’Etat s’est également entretenu avec Pr Yemi Osibanjo, Président par intérim de la République Fédérale du Nigéria et le Directeur exécutif du Fonds Mondial de Lutte contre le Paludisme, la Tuberculose et le VIH, Dr Mark Dybul.

Avec le Nigérian Osibanjo, le chef de l’Etat a abordé des questions d’intégration régionale au sein de la CEDEAO. « Les deux dirigeants, sensibles au thème du sommet en cours ont également partagé leurs expériences respectives dans l’optimisation du dividende démographique par la promotion et l’autonomisation de la jeunesse », indique le communiqué de la présidence togolaise.

Il a également concédé une audience à Yoshifumi Okamura, représentant du gouvernement japonais pour la paix et la stabilité internationales. Le diplomate japonaise a « félicité le chef de l’Etat pour sa récente élection à la présidence en exercice de la CEDEAO. Les perspectives du partenariat entre le Togo et le Japon, notamment dans le cadre de la mise en œuvre de la TICAD ont également été abordées, de même que les efforts de renforcement de la paix sur le continent ».

Mme Amina Mohammed, Secrétaire générale adjointe des Nations Unies a également été reçue par le président en exercice de la CEDEAO dans la journée de lundi 03 juillet.

Toutes ces audiences démontrent à suffisance que le chef de l’État n’est pas seulement arrivé au sommet en qualité du président du Togo mais en tant que le nouveau président de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Prudence A.

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire