Advertisement
Sport

Togo/Amou : Tournoi Itiéssi, le match inaugural a opposé Elavagnon à Hihéatro

Créée seulement le 16 décembre 2014 et inaugurée le 4 avril 2015 à Amlamé, la Radio Itiéssi a lancé les activités du 2ème anniversaire le samedi 03 juin à travers un tournoi de football sur le terrain Maman Ndanida d’Amlamé situé à 28 km d’Atakpamé.

Placé sous le thème, ‘’Paix et réconciliation gage d’un développement durable’’, ce tournoi à regroupé au total 12 équipes de la préfecture de l’Amou en trois poules :

Poule A : Hihéatro, Dédomé, Elavagnon, Elo

Poule B : Jérousalem Gate d’Amlamé II, Kpalogo, Agadji, Adam Kopé

Poule C : Amou-Oblo, Ovli- d’Amlamé, Patatoukou, Tchéfoulé-Aza.

L’objectif est de promouvoir la paix et la réconciliation entre les fils et filles du grand Amou.

Dès l’entame de cette partie prévue deux fois 35 mn, le coup d’envoi a été donné par le préfet de l’Amou Koufama Bizalouwè, en présence du chef corps du camp Témédja, Col Ouro Korigo, des députés Natso, Nayo Koffi, des chefs cantons et quartiers de l’Amou, des populations sportives et les amis de radio Itiéssi.

Le match a été dominé par l’équipe d’Elavagnon en maillot jaune qui a contraint son adversaire de Hihéatro en maillot rouge à faire le jeu dans son camp. La défense, toutefois, a sauvé la situation jusqu’à la 24 ème mn où le but est inscrit par Dokokpé Honoré.

Blessés dans leur amour propre, les joueurs de Hihéatro se ruent en attaque mais ont manqué de lucidité à la finition jusqu’à la pause. A la reprise Elavagnon accentue la pression obligeant son adversaire à multiplier les fautes. Finalement c’est l’équipe d’Elavagnon qui a remporté la partie sur un score de un but à zéro.

Le préfet de l’Amou, Koufama Bizalouwè a félicité le promoteur du tournoi pour cet engagement au côté de la jeunesse pour sa santé, la fortification du mental et la détection des talents. Il a souligné que la paix n’est pas seulement un mot c’est un comportement ; il est du devoir de la population de chercher le bien de la nation.

Remerciant le chef de l’Etat pour son engagement celui de réconcilier le peuple togolais la population, le préfet  a invité la population et la jeunesse en particulier à taire ses divisions internes et regarder le futur. Il n’a pas manqué d’exhorter les joueurs, supporters, a cultiver les fair-play durant tout le tournoi.

Le directeur de la radio Itiéssi, Bokor Koffi Dodji, a souligné que ce tournoi qui regroupe toute la population de l’Amou sans distinction d’ethnie, sexe, race autour du ballon rond vient soutenir la vision du chef de l’Etat, celle d’unir et réconcilier la population.

’Paix, réconciliation gage d’un développement durable, ce thème n’est pas choisi par hasard. Les togolais ont besoin de la paix. Nous devons pauser des actes allant dans ce sans. Daigne bénir la terre togolaise, le peuple Akposso et tous les habitants. Le peuple Akposso doit cultiver la non-violence’’ a déclaré le directeur de la radio.

‘’Dans un monde où la violence tente de dominer, seule la culture de la paix, de la tolérance et de la compréhension mutuelle constitue l’unique option qui garantit la survie de l’homme. Soutenons-nous mutuellement afin que les querelles, les divisions et les haines qui gangrènent nos esprits et notre élan à faire du bien pour nous-mêmes et pour les autres ne s’éloignent plus de nous’’ a-t-il ajouté.

LandryKoss

Togoportail, l’information à votre portée

Publier un commentaire