Advertisement
Environnement

Le projet SUNREF pour promouvoir les investissements verts au Togo

Advertisement

Environ 125 personnes venues des institutions diverses, banques, entreprises, bureaux d’études et médias réunies par l’Agence Française de Développement (AFD) ont pris part le jeudi 08 juin 2017 à Lomé à un séminaire d’information et de capitalisation sur le projet SUNREF qui a été ouvert par le ministre de l’Environnement et des Ressources Forestières, André Johnson et celui de l’Energie et des Mines Marc Abli-Bidamon en présence de l’Ambassadeur de la France au Togo, Marc Fonbaustier, du représentant de l’Union Européenne, Antonio Capone et du directeur de l’AFD au Togo, Benoît Lebeurre.

Placé sous le thème: « Efficacité énergétique, énergie renouvelable : quelles sont les opportunités pour les entreprises au Togo?« , le projet SUNREF est le label finance verte de l’AFD qui ambitionne faire émerger un marché d’énergie durable dans tous les pays de l’UEMOA, et se positionne comme une opportunité pour les entreprises ou les particuliers de concrétiser leurs projets en encourageant les institutions financières locales à les financer.

Selon le ministre Marc Abli-Bidamon, c’est dans le souci de répondre aux besoins en énergie des industries locales qui restent élevés face à la croissance des importations d’énergie fossile constituant dans certains pays de la sous région, un facteur macro-économique majeure, que l’AFD a décidé d’accompagner la mise en œuvre des politiques publiques en impliquant le secteur privé dans le financement de projets d’Efficacité Énergétique et d’Énergie Renouvelable en Afrique de l’Ouest, notamment dans les pays de l’UEMOA.

A l’occasion, une sélection de projets financés dans le secteur privé (industrie, hôtellerie etc.) par l’intermédiaire d’une ligne de crédit verte déployée au sein de l’Afrique de l’Ouest a été présentée aux participants. Les échanges ont permis de démontrer l’intérêt des participants pour les problématiques de maîtrise des coûts et de diversification des sources de production d’énergie et d’accès aux financements pour des projets innovants.

Doté d’une enveloppe de 30 millions d’euros en faveur des pays de l’Afrique de l’Ouest, le projet SUNREF est déployé avec la participation financière de l’Union Européenne et en partenariat avec le Fonds Français pour l’Environnement Mondial.

Au Togo, il est exécuté en partenariat avec deux banques régionales, Orabank et la Société Générale de Banques.  » Le projet SUNREF, au Togo permet aux banques de financer les investissements en matière d’efficacité énergétique et d’énergie renouvelable et d’apporter aux porteurs de projets des réponses innovantes sur le plan économique et environnemental. Trois projets ont émergé dans les secteurs de l’industrie et de l’hôtellerie et ont permis de réduire de plus de 50% la consommation en énergie électrique des bénéficiaires« , a précisé M. Lebeurre.

Max Dally

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire