Advertisement
Faits divers

Ghana : Doléances des ‘‘morguiers’’ et des fabricants de cercueils à la fête du travail

La célébration de la fête du travail en cette année 2017 au Ghana a vu des morguiers du CHU Korle-Bu à Accra et des fabricants de cercueils formuler des doléances aux autorités pour l’amélioration de leurs conditions et cadre de travail et des soins spéciaux.

En ce qui concerne les morguiers, ils ont demandé à la direction du CHU Korle-Bu, eu égard aux inquiétudes exprimées, que leurs salaires soient revus à la hausse de même que les avantages liés au traitement de leur santé.

Pour les doléances de ceux qui s’occupent des êtres chers disparus, Simon Ayivor a expliqué sur une radio à Accra qu’il y a assez de risques liés à leur métier mais que jusqu’ici on ne leur accorde pas d’assistance nécessaire ni le respect de la part de la direction et de la société. Par rapport à l’exercice de leur métier, Ayivor a expliqué qu’en raison des produits chimiques qu’ils utilisent pour les cadavres, ils n’ont aucune allocation de risque ni des médecins spécialistes pour les assister en cas de maladie.

Pour leur part, les fabricants de cercueils à Korle-Bu ont plaidé auprès du gouvernement afin qu’un lieu mieux un marché leur soit construit pour l’exposition de leurs productions.

De la nécessité de cette requête, Salomon Agyiri, un chef menuisier a expliqué qu’il leur faut un marché car beaucoup de propriétaire terrien refusent de donner leurs terres ou leurs locaux pour l’exhibition de cercueils.

CA

Togoportail, l’information à votre portée

Publier un commentaire