Advertisement
International

Côte d’Ivoire : Polémique après mutinerie, mise au point de Guillaume Soro

Le président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro, a fait une mise au point après la minuterie qui a secoué le pays et a demandé à ses compatriotes de « N’accusez personne (ni Bédié ni Ouattara…) ».

Dans le message publié, Soro s’est désolidarisé de ses plus proches collaborateurs, qui ont été particulièrement offensifs, depuis la découverte de la cache d’armes, chez Soul To Soul, son directeur du protocole. Concernant la polémique que suscite la découverte de la cache d’armes, l’ex Premier ministre a traité les accusations lancées par ses proches de « débats futiles », sans les condamner, ni les réfuter.

A propos de cette affaire post-minuterie, Soro a publié sous forme d’un courrier sur le réseau Facebook que : « Chers tous, de retour du Maroc j’ai noté que la toile était inondée de polémiques inutiles. Une fois encore je demande à mes proches de refuser les débats futiles. J’avais 29 ans quand pour la première fois j’ai déclaré et assumé la rébellion en Côte d’Ivoire. J’ai même écrit un livre:  » Pourquoi je suis devenu un rebelle. » N’accusez personne (ni Bedié ni Ouattara…) Ne vous laissez pas consumer par la haine, les insultes et les clabauderies. Je suis seul responsable. Ne polluez pas l’environnement des enquêtes. J’attends de tous des débats d’apaisement, des messages de pardon et de réconciliation. Gardez le cap sur le rassemblement des ivoiriens. Paix sur la Côte d’Ivoire ».

CA

Togoportail, l’information à votre portée

One Comment

Publier un commentaire