Economie

Validation de l’ITIE Togo : Une mission évalue le Togo sur la transparence dans le secteur minier

Pour permettre au Togo de se fixer sur son statut selon les critères de classement du Secrétariat international de l'Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE), une mission conduite par Mme Gisèla Granado, directeur-pays de l'institution était depuis ce mercredi à Lomé afin d'évaluer la transparence dans le secteur minier au Togo. L'agenda et l'objectif de cette mission qui s'étend sur cinq jours ont été présentés ce jeudi 20 avril à Lomé à la presse.

Selon Mme Granado, la validation du Togo consiste à suivre la mise en œuvre des Initiatives pour la Transparence dans les Industries Extractives. "Au cours de cette mission, nous aurons à travailler avec les groupes multipartites notamment les représentants du gouvernement, des entreprises, de la société civile pour collecter les informations sur ce qui est publié et sur ce qui ne l'est pas, accessible au Togo. Les résultats de cette validation ne seront peut être disponibles qu'au troisième trimestre de l'année 2017", a-t-elle indiqué.

"Cette mission vise à avoir des informations disponibles au Togo sur les entreprises qui opèrent dans les communautés. Le Togo a publié un rapport en 2014 et nous sommes là pour parler avec les personnes et voir quelles sont les informations qui sont disponibles à travers ce rapport, quel est le sentiment vis-à-vis de ce rapport et quel est le processus", a ajouté Mme Granado.

Les travaux de cette mission permettront de situer le Togo sur son statut selon les efforts fournis en matière de la transparence dans les industries extractives.

"Nous parlons des pays qui ont fait des progrès parce qu'il y a beaucoup de travail à faire, donc le Togo sera évalué selon quatre catégories en l'occurrence le progrès satisfaisant, le progrès significatif, le progrès inadéquat et aucun progrès. C'est à l'issue de cette mission que nous pouvons nous prononcer sur le statut du Togo", a-elle déclaré.

Rappelons que le Togo a été nommé depuis 2011 pays conforme selon les règles ITIE établies à cet effet. En 2016, il y avait une norme ITIE et cette norme s'est beaucoup élargie. Elle concerne uniquement les revenus, l'octroi de licence, la production, l'exportation, la distribution des revenus, la contribution économique et sociale.

Au total, 25 pays africains sont dans l'ITIE dont 14 francophones. Une nation notamment la Mauritanie a été validée et retenue dans la catégorie du progrès significatif.

Max Dally

Togoportail, l'information à votre portée

Publier un commentaire