Société

Togo/ Ogou : Plan stratégique 2018-2022 de l’ANASAP, un atelier diagnostic s’est tenu à Atakpamé

Un atelier méthodologique pour l’élaboration du plan stratégique 2018-2022 de l’Agence Nationale de Salubrité Public (ANASAP), s’est tenu du 18 au 20 avril à Roc Hôtel d’Atakpamé. Cet atelier a réuni, le conseiller spécial du chef de l’Etat, le directeur général de l’ANASAP et son personnel, le secrétaire général de la préfecture de l’Ogou, les directeurs et chefs services, les représentants des collectivités territoriales, des entreprises, associations et CDQ œuvrant dans le domaine de la salubrité et de l’assainissement.

 

L’objectif est de faire un diagnostic du secteur de salubrité publique sur base d’une méthode d’animation participative et de planification par objectif selon les thématiques clefs du secteur. Il s’est agit également d’échanger et de convenir de la méthodologie à suivre pour l’élaboration du plan stratégique couplé de la mise en place d’un système intégré information de gestion et de suivi évaluation de cette stratégie.

Les travaux ont été ouverts par l’attaché du cabinet, Ankou Dodzi, représentant le ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et de Cadre de vie qui a, au nom du ministre, témoigné sa gratitude et encouragement à l’Agence Nationale de Salubrité Publique (ANASAP) pour l’organisation de cet atelier. Il a salué la disponibilité des uns et des autres en répondant massivement à l’invitation. « Ceci dénote de l’intérêt qu’ils portent aux questions liées au secteur de l’assainissement et de la salubrité. Le présent atelier n’est que le début d’un processus qui, à terme, aboutira à la validation du document final intitulé (plan stratégique de l’ANASAP pour la période 2018-2022) », a-t-il ajouté.

Le directeur général de l’ANASAP, le général Berena Gnakoudè, a exprimé sa reconnaissance et celle de toute l’Agence au professeur N’Dimira, conseiller spécial du chef de l’Etat, véritable cheville ouvrière de ce processus, qui apporte, non seulement, toute sa grande expérience et expertise, mais aussi, sa disponibilité à toute épreuve pour s’assurer de la réussite du présent atelier et surtout du produit final lui-même, je veux parler du plan stratégique de l’ANASAP. Il a souligné que l’ANASAP est créée par décret N°2013-082/PR du 12 décembre 2013, et vise à instaurer et maintenir un cadre de vie de meilleure qualité favorable au bien-être et à l’épanouissement des populations togolaises. A ce titre, elle promeut, assure et veille à la concertation, à la coordination et au contrôle de toutes les actions et interventions en matière d’assainissement et de salubrité publique sur toute l’étendue du territoire national.

Le conseiller spécial du chef de l’Etat, Pascl Firmain N’Dimira, a salué la volonté et l’engagement du gouvernement togolais et la collaboration des différents acteurs, à améliorer le cadre de vie des populations, et en faire une priorité parmi les priorités. Il a remercié le chef de l’Etat pour la confiance placé en lui pour accompagner ce processus dans l’intérêt des populations.

Le secrétaire général de la préfecture de l’Ogou, M. Bitho Kondo, a souhaité la bienvenue aux participants dans la ville des sept collines. Il a souligné que les questions de salubrité et d’assainissement sont de nos jours au cœur des préoccupations des pays en voie de développement et le Togo n’est pas du reste.

LandryKoss

Togoportail, l’information à votre portée

Publier un commentaire