Technologie

Togo : L’administration togolaise à l’ère de numérisation avec le e-Gouvernement

Les chapelets de programme concocté pour la célébration de l’indépendance du Togo le 27 Avril prochain se poursuit avec l’inauguration ce lundi du réseau E-gouvernement en présence du Président de la République, Faure Gnassingbé, du ministre des Postes et de l’Economie Numérique, Cina Lawson et de plusieurs autres membres du gouvernement et du corps diplomatique. La cérémonie s’est déroulée dans les locaux du ministère des Postes et de l’Economie Numérique à Lomé.

Selon le ministre Cina Lawson, le projet e-Gouvernement est composé d’une plate-forme de 250 km de fibre optique desservant 560 bâtiments publics dont 543 à Lomé, et 17 à Kara. Tous les bâtiments des ministères seront désormais raccordés entre eux ainsi que toutes les institutions de la République (Cour des comptes, Assemblée Nationale, Cour constitutionnelle), 35% des établissements publics d’enseignement secondaire à Lomé, tous les centres hospitaliers universitaires (CHU), et plus de 450 bâtiments administratifs, a-t-elle indiqué.

Continuant dans la même logique, la ministre des Postes et de l’Économie Numérique explique : « ce réseau sera opérationnel dès maintenant » pour les bâtiments qui sont équipés. « Nous avons testé ce réseau pendant plusieurs mois et ce que nous avons voulu faire, c’était de nous assurer que cela fonctionnait avant de le lancer officiellement aujourd’hui ».

Le réseau e-Gouvernement n’a pas de problème de lenteur de connexion, a confié celle-ci, rapportant avoir audité le réseau et s’être bien assurée qu’il produit 100 Mbps par bâtiment. « Je peux vous dire que rare sont les immeubles en Afrique qui ont ce type de connectivité », a-t-elle fait savoir.

Le réseau e-Gouvernement permettra aux administrations de communiquer, échanger et partager des informations avec les citoyens à travers une messagerie gouvernementale et les sites web de l’administration issus du projet écosystème digital.

De même, souligne-t-elle, que ce réseau e-Gouvernement (e-Gouv) immerge l’administration  togolaise dans une transition numérique et constitue un préalable à la dématérialisation de l’intégralité des démarches et procédures administratives. C’est un projet qui servira de support à une multitude de services, parmi lesquels le développement à distance des soins (e-santé), de l’éducation (e-éducation) ou encore du commerce (e-commerce).

Rappelons que, après le e-Gouvernement, le président Faure se dirigera vers la direction de l’OTR où, il va couper le ruban du nouveau siège construit.

Prudence A.

Togoportail, l’information à votre portée

Publier un commentaire