Advertisement
Culture

TOGO (FESNAD 2017) : 12 groupes de danses traditionnelles retenus pour la Soirée apothéose à Lomé

La soirée apothéose du Festival national de danses traditionnelles (FESNAD-Togo) aura lieu le 26 avril prochain au Palais des congrès de Lomé. Des séances de sélection de groupes de danses devant prendre part à cette grand-messe culturelle entrant dans le cadre des festivités marquant le 57e anniversaire de l’indépendance du Togo ont été organisées sur l’ensemble du territoire national.

Douze groupes ont été retenus pour prester à la phase finale de la 2e édition du Festival national de danses traditionnelles. Il s’agit de POGN’T de Worgou dans la préfecture de Tône et N’GONDE de Mango dans l’Oti pour la région des Savanes, Kpadja de Landa (Kozah) et T’bol de Bassar de la région de la Kara. La région Centrale quant à elle sera représentée par les Kondona de Sotouboua  et Takaï de Tchaoudjo  alors que les Plateaux ont pour ambassadeurs Assafou de Binali, préfecture de Wawa et Bobobo Dzigbodi de Tové Agbéssia (Kloto).

Pour la région maritime, ce sont les groupes Adjogbo d’Afagnagan (Bas-Mono) et Atopani de l’Avé qui ont obtenu le quitus du jury donnant droit à la phase finale alors que Lomé-Commune /Préfecture du Golfe ont pour portes flambeaux les groupes Dzidjo de Vakpossito et Agbékon de Bè-Apéyémé.

Ces festivaliers ont été sélectionnés suite à la phase préliminaire régionale qui s’est tenue du 21 mars au 1er avril derniers dans les cinq régions administratives et Lomé-Commune du Togo.

Au total, 38 groupes ont pris part à ces compétitions dont l’initiative vient du ministère de la Communication, de la Culture, des Sports et de la Formation Civique, soutenue par le Conseil de l’Entente et la Fondation ASAAL.

FESNAD-Togo entend encourager et aider les communautés à la base, dans un monde en pleine mutation, à sauvegarder et à promouvoir les savoir-faire endogènes porteurs de valeurs et d’enseignements. Au rythme de sons des instruments de musique, agrémentés de chants et danses, les groupes folkloriques ont, à travers les chants, traduit leur vécu quotidien et véhiculé des messages de paix et de réconciliation.

C’est aussi une opportunité de promotion des différents groupes tant sur le plan national qu’international. A ce titre, Kuhlo Mawuéna, Secrétaire Général du groupe Bobobo de Womé, trouve que leur participation à la première édition du FESNAD a eu des retombées positives pour leur groupe de danse.  « Après notre participation à la soirée apothéose à Lomé, nous sommes notre groupe est devenu célèbre. Nous sommes davantage sollicités pour des prestations lors des manifestations officielles. Notre grande fierté reste notre prestation à l’occasion de la venue du Premier ministre français, Manuel Valls au Togo et lors du sommet sur la sécurité, la sûreté maritimes et le développement en Afrique qui s’est tenu en octobre 2016 dans notre pays ».

Cet avis est partagé par Madame Kégbao Amina, épouse Tchakondo, Président du groupe DILAZI de Sokodé pour qui, FESNAD a permis à son groupe d’être célèbre et d’être invitée régulièrement à diverses manifestations d’envergure nationale et même internationales.

La Soirée apothéose de la deuxième édition du Festival national de danses traditionnelles c’est ce 26 avril 2017 au Palais de Congrès de Lomé à partir de 18 heures 30 minutes.

Grégoire Awesso

Togoportail, l’information à votre portée

Publier un commentaire

Patientez jusqu'a fermeture