Culture

Sous l’action de AJMD, les artistes et acteurs culturels d’Atakpamé se professionnalisent en arts et culture

L’Association des Jeunes du Monde pour le Développement (AJMD) a démarré ce 21 avril  à Atakpamé un atelier de formation à l’intention des artistes et acteurs/promoteurs locaux. Cette initiative qui eu le soutien financier de l’Institut Goethe porte sur la ‘’formation à la professionnalisation des métiers des arts et de la culture dans la commune d’Atakpamé’’ s’adresse aux artistes et acteurs/promoteurs culturels de la commune d’Atakpamé.

A la cérémonie d’ouverture, les différentes voies autorisées se sont succédées pour saluer l’initiative et inviter les participants à s’approprier au mieux des contenus des modules qui feront l’objet de communication au cours des 4 jours des travaux de cet atelier. ‘’De pareilles initiatives dont l’approche participative offre la mise en situation des cibles à former, s’inscrivent dans des actions de sensibilisation et de renforcement de capacités des artistes et acteurs culturels locaux qu’encourage et soutien le ministère en charge de la Culture…’’ souligne le directeur régional des Arts et de la Culture des Plateaux M. Tiem Yoguebey, lors de son intervention.

‘’ C’est une initiative qui nous parait pertinente et appropriée d’autant plus que les objectifs du projet contribuent entre autres au développement d’organismes et d’entreprises culturelles fortes, à l’amélioration des conditions de pratique des artistes et la reconnaissance publique du secteur comme un des piliers de l’économie locale ; nous ne pouvons que l’appuyer avec nos apports techniques’’ a-t-il renchéri.

i) Aperçu du cadre législatif et opérationnel du secteur culturel au Togo ; ii) Gestion de projets culturels et artistiques et management de l’équipe ; iii) Fundraising d’Arts (recherche de financement pour des projets culturels) sont les différentes thématiques abordées au cours des travaux.

Ces travaux qui ont connu la participation des responsables des troupes artistiques suivants, Zogbéadji, Assokoto, ACATBLI, Orésan, Kagbéma, Gouté, Goubé, AB.VIE, Hawonou et Elite, visent à renforcer les compétences des cibles dans le domaine culturelle en vue de leur permette d’avoir le BA bas en initiations à la rédaction de projet à soumettre pour demande de financement. Il est également question que  les participants soient impliqués dans la conduite et gestion des projets.

Initié par Approches des Jeunes du Monde pour le Développement (AJMD), et en réalisation avec l’appui financier de Goethe Institut ainsi qu’avec le soutien technique de la Direction Régionale des Arts et Cultures des Plateaux, et celui de la Mairie d’Atakpamé, ce projet de formation a permis aux participants d’acquérir des connaissances sur le document de la politique culturelle, les différents axes contenus dans le plan stratégique décennal de l’action de cette politique culturelle, le statut des artistes et les contours du texte adopté en assemblée nationale, la gestion de projet culturel, le management de l’équipe de projet, la recherche de financement.

Au terme des travaux, et à la cérémonie de clôture, M. Tiem Yoguebey a salué la volonté et l’engagement des uns et des autres dont l’esprit de participation active a été d’une utilité édifiante pour l’assimilation et l’appropriation des fondamentaux des communications faites. Il a souligné que cette formation, qui en réalité n’est pas de spécificité à faire des participants des spécialistes en élaboration de projet, mais a l’intérêt de leur permettre de disposer des éléments de base pour l’appréciation et de formulation pertinentes des premières idées de projets structurants. Il n’a pas manqué de les exhorter à une synergie d’action pour une meilleure approche de leur effort de réseautage et de rapprochement entre artistes, acteurs, promoteurs culturels d’autres horizons.

Les travaux conduits par les formateurs TIEM Yoguebey et Léonard Yakanou ont eu le mérite de favoriser des échanges fructueux entre artistes et promoteurs dans leur orientation professionnelle et artistique en phase des mutations liées aux questions de maitrise des différents domaines professionnels des métiers des arts et de la culture, de recherche de financement, de meilleure gestion de leur carrière.

Le président de l’Association AJMD, Nagbé Robert-Hughes, a salué la collaboration et l’accompagnement des autorités de la ville qui ont favorisé la tenue de cette formation. Il a remercié Goethe Institut, le principal partenaire, la mairie d’Atakpamé, la direction régionale des Arts et Cultures des Plateaux et les participants pour leur implication et leur entière disponibilité de les accompagner non seulement lors de cette activité, mais aussi pour d’autres démarches et réalisations à venir.

Le responsable de la troupe ACATBLI, M. Agounkéa , au nom des participants, a témoigné leur reconnaissance aux différents efforts et aux partenaires et surtout au promoteur du projet qui a l’intérêt de contribuer à faire de la culture, un outil et un nid de réponses idoines aux questions de développement de la ville d’Atakpamé.

‘’Nos attentes ont été comblées, avec tous les réussites enregistrées, mais aussi avec les insuffisances observées et qui sont à améliorer pour le futur. Les formateurs ont été à la hauteur, tant leur pédagogie avec l’approche participative et  opérationnelle a fait l’objet d’admiration de la part des participants restés sur leur soif d’en savoir plus’’, a confié le promoteur du projet.

La remise d’attestations et de manuels de formation aux participants a mis fin à la rencontre.

LandryKoss

 Togoportail, l’information à votre portée

Publier un commentaire