Advertisement
Société

Russie : Les Témoins de Jéhovah interdits

Les Témoins de Jéhovah ont été interdits le jeudi 20 avril 2017 en Russie par la Cour suprême. La décision ouvre la voie à la confiscation des biens de cette organisation désormais officiellement considérée comme «extrémiste».

Saisie par le ministère de la justice, la Cour suprême a donc rendu sa décision et a ordonné la fermeture du siège national de l’organisation, près de Saint-Pétersbourg. La Cour suprême avait commencé par examiner cette affaire depuis le 5 avril et s’est prononcée en dernier ressort en faveur de la saisine du ministère en ordonnant la liquidation des 395 organisations locales des Témoins de Jéhovah sur le territoire russe et la confiscation de leurs biens.

Le ministère russe de la justice a estimé que les Témoins de Jéhovah représentaient « une menace pour les droits des citoyens, pour l’ordre public et pour la sécurité de la société ». Pour sa part, l’église orthodoxe russe considère les Témoins de Jéhovah comme une secte, qu’elle juge dangereuse en raison notamment de l’interdiction des transfusions sanguines pour ses membres.

En première réaction face à cette décision, un responsable russe des Témoins de Jéhovah, Iaroslav Sivoulski, s’est dit « choqué » et a annoncé que l’organisation ferait appel car pour lui la Constitution garantit la liberté de religion.

Mouvement chrétien fondé en 1873 aux États-Unis par Charles Russel, les Témoins de Jéhovah annoncent de porte en porte l’instauration prochaine du paradis sur la Terre, grâce au Royaume de Dieu.

CA

Togoportail, l’information à votre portée

Publier un commentaire