Advertisement
Développement

Le centre « INNOV UP » forme les jeunes femmes entrepreneurs

« Comment élaborer son plan de carrière professionnelle« ? C’est autour de ce thème que plus 200 femmes, jeunes entrepreneurs, s’étaient réunies ce vendredi pour être formées. C’est un programme de « MENTORAT » organisé par le Centre Entrepreneuriat des Femmes d’Affaires du Togo  » INNOV UP ». Il s’agit d’outiller ces filles diplômées, universitaires et jeunes entrepreneurs à jeter les bonnes bases de leurs parcours professionnel.

 »Les Femmes d’Entreprises et Femmes d’Affaires du Togo » (FEFA) est une structure qui regroupe 33 associations féminines et qui veille à leur épanouissement à travers un engagement et une détermination innovatrice et salvatrice. C’est dans cette logique que cette formation est organisée à leur intention pour que leurs idées deviennent une réalité.

Pour Mme Candide Léguéde-Bamezon, présidente de FEFA- TOGO : « C’est une formation essentiellement basée sur le développement personnel qui permet à la jeune fille de savoir juste après l’obtention de ses diplômes, quel parcours suivre pour être une femme d’affaires, une femme leader. Et ceci passe forcément par cette étape, d’où cette relation » MENTORS – MENTOREES ».

Présente à la cérémonie d’ouverture de cette formation, la Représentante du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), Mme Kadhiata-Lo Ndiaye a quant à elle, apprécié cette initiative du Centre INNOV UP. Pour le PNUD, c’est une action qui rentre toujours dans l’accompagnement qu’apporte le Système des Nations Unies à ce centre depuis sa création. En témoigne la visite de l’administrateur du PNUD en ce lieu. ‘’C’est pourquoi nous évitons les jeunes à s’y mettre afin de tracer leur voie pour leur développement personnel qui va rejaillir sur le pays’’.

Lançant officiellement la formation, la représentante de la ministre de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, Mme Claudine Otimi, chargée de leadership professionnel des femmes, à de son côté félicité l’initiative qui permet à la jeune fille d’ être définitivement engagée pour s’affirmer.

A cet effet, Mme Claudine réitère que le département dont elle relève, apportera un appui nécessaire pour l’éclosion de ces talents qui vont décoller pour le bonheur du pays.

Prudence A.

Togoportail, l’information à votre portée

Publier un commentaire