Advertisement
Sport

FTF/Violences sur les stades: De la D2 en D3, Abou Osse amendé de 300.000frs

Les violences sur les stades, la commission de discipline de la ftf vient de sanctionner. Ceci à l’issue de sa séance du 13 avril dernier. Elles concernent les rencontres du 29 mars et du 02 Avril 2017. La première fait suite aux violences constatées lors de  la rencontre d’Abou Osse et d’Espoir FC de Zio (D2), alors que la seconde est consécutive au coup de pied volontaire du joueur d’Asko Ouro Agbandjal Razak sur un adversaire au cours du match  opposant Anges de Notsè à Asko Fc (D1). Envahissement du terrain, agression sur joueur et officiel d’équipe, officiels de matchs, interruption de match entres autres.

Après les recoupements de la commission de discipline du bureau exécutif de la fédération togolaise de football (ftf) et se basant sur les textes de l’instance nationale de football, les sanctions sont à la hauteur des dégâts. La commission présidée par Me N’Djelle Abby Edah cette fois-ci n’est pas allée du dos de la cuillère. Pour la première affaire, le cas Abou Osse Vs Espoir Fc, la commission de discipline a donné match perdu par pénalité à Abou Osse, et déclare Espoir Fc vainqueur du match. En plus Abou Osse passe de la D2 à D3 et son stade suspendu pour une durée de deux ans ferme assortie d’une amende de 300.000frs cfa.

La seconde sanction. Anges Fc de Notsè est  interdit de livrer son prochain match de la prochaine journée  devant son public. Conséquences des cas d’agressions constatés lors du match Anges Fc Vs Asko et doit une amende de 500.000frs. Son homologue Asko Fc paiera le même montant 500.000frs  en plus de  son supporter Yema Tchaa, qui est  interdit de  stades et de toutes compétitions nationales (D1, D2, D 3 et championnat féminin) pour une durée de six mois.

Les faits pour le cas de la première sanction

La commission de discipline reproche au club d’Anié, que le match du 29 Mars 2017 s’est déroulé dans « un climat de tension et d’une violence, ayant empêché le match d’aller à son terme ». La goutte d’eau qui  déborda  le vase est l’action de la 72èm minute. En pleine surface de réparation d’Espoir Fc,  en un jeu aérien, Mohamed Aminou d’Abou Osse, se déséquilibre et dans sa chute cogne la tête contre le sol. Les supporters d’Abou Osse conclu une agression sur leur joueur, envahissent le terrain, s’en prennent violemment pris  à l’arbitre qui sans les forces de l’ordre aurait laissé sa peau.

Les faits pour le cas de la seconde sanction

Ouro Agbandjal Abdou Razak d’Asko, auteur d’un coup de pied volontaire sur un adversaire d’Anges Fc de Notsè déclenche des scènes de violence. La situation a dégénéré à la fin de la rencontre du fait des « défaillances sécuritaires » constatées tout au long de la rencontre ayant occasionné des blessés graves dans les deux camps.

Réné-Martial

Togoportail, l’information à votre portée

 

Publier un commentaire