Advertisement
Santé

L’INAM célèbre ses 5 ans de prestation : 300 000 personnes assurées

Pour permettre aux fonctionnaires de l’administration publique togolaise de faire face aux difficultés liées au paiement direct des soins de santé, l’Institut National d’Assurance Maladie (IMAM) a été créé le 09 février 2011 pour conduire la politique d’assurance maladie obligatoire et dont l’opérationnalisation n’a été possible qu’en mars 2012.

De mars 2012 à mars 2017, l’institut a fait ses preuves sur le terrain. Pour marquer ses cinq (05) ans de prestations, les responsables ont dévoilé ce mercredi 1er mars à Lomé aux partenaires, les manifestations devant marquer les cinq (05) ans d’existence de leur institution. Elles sont placées sous le thème : « gestion du risque maladie et amélioration des prestations« 

Le bilan des cinq (05) ans d’existence est satisfaisant selon Myriam Dossou, directrice générale de l’INAM.

« Cinq ans, c’est 60 mois de factures de prestations payées au titres d’actes de soins donnés par près de 6000 prescripteurs de Lomé à Cinkassé pour plus de 300 000 bénéficiaires. 5 ans c’est 260 semaines de compromis et de compréhension« , a indiqué Mme Dossou.

L’INAM, à en croire Mme Dossou, a progressivement mis sur pied des mécanismes et outils nécessaires au contrôle et au traitement et à la saisie des feuilles de soins et demandes d’entente préalable reçue tous les mois dans les délégations régionales.

« Dans l’avenir, l’INAM envisage lancer des nouveaux outils de prise en charge des bénéficiaires. Ainsi, une application mobile sera lancée pour favoriser l’information des usagers. Il est également prévu la révision de la liste des médicaments et la stabilisation des prix, la maîtrise des coûts et le développement de la gestion du risque maladie, une évaluation du régime actuel pour déterminer les modalités d’inclusion des enfants et conjoints supplémentaires, etc. », a-t-elle ajouté.

Le représentant du ministre de la Fonction Publique a rappelé les bienfaits de ce régime d’assurance pour les ménages des fonctionnaires d’Etat. « L’assurance maladie contribue à améliorer les soins de santé et les revenus des ménages« , a-t-il souligné.

D’autres défis sont à relever d’ici 2020. « C’est ainsi nous prévoyons procéder à l’implantation d’un système d’information à large périmètre accessible aux prestataires de soins pour la plus grande satisfaction de bénéficiaires de l’assurance maladie au niveau national », a laissé entendre Mme Dossou.

Rappelons que la politique d’assurance est toujours à l’étape d’expérimentation et que les autorités togolaises envisagent l’étendre à d’autres couches sociales du Togo dans l’avenir.

Max Dally

Togoportail, l’information à votre portée

Publier un commentaire

Patientez jusqu'a fermeture