Advertisement
Politique

TOGO/ Conseil des ministres : La prévention des catastrophes, la sécurité et l’urbanisation au cœur des échanges

Le Conseil des ministres réuni ce samedi dernier à Lomé a examiné et adopté deux décrets, écouté une communication, suivi un séminaire gouvernemental, écouté les comptes rendus et procédé à deux nominations.

Il s’agit du décret portant approbation de la politique nationale de la protection civile et celui des modalités d’application de la loi No 2011-008 du 5 mai 2011 relative à la contribution des entreprises minières au développement local et régional.

Le premier a pour objectif global de permettre au Togo de faire face aux différentes catastrophes et menaces. Quant au second, il détermine la nature et le montant de la contribution financière ainsi que la composition et le fonctionnement du comité de gestion de cette contribution. « Cette contribution consistera en une participation financière annuelle et en la réalisation d’œuvres socio-économiques et communautaires par l’exploitant dans la collectivité locale concernées par l’exploitation« , a précisé le communiqué sanctionnant les travaux.

Au titre de la communication, elle a porté sur le projet 4 d’appui au marquage, à la réhabilitation de magasins et à la destruction des armes, munitions et autres matériels connexes.  » L’exécution de ce projet avec l’appui financier du Centre Régional des Nations Unies pour la Paix et le Désarmement en Afrique (UNREC) permettra d’évaluer le fonctionnement des machines de marquage et de poursuivre le marquage des armes, de détruire les stocks d’armes et munitions saisies et obsolètes, de réhabiliter et / ou de construire des magasins d’armes, des soutes d’entreposage et de dépôts de munitions respectant les normes et standards internationaux, puis de former le personnel y afférent et de sensibiliser la population sur la nécessité de faire marquer les armes« , a précisé le ministre de la Sécurité et de la Protection civile.

S’agissant du séminaire inaugural, il a été question de la présentation du schéma directeur de l’aménagement du Grand Lomé qui prend en compte le territoire partagé par la Commune de Lomé et l’ancienne préfecture du Golfe. Cette présentation faite par le ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Cadre de vie est dans sa phase de finalisation et vise à remédier au développement anarchique de l’urbanisation, rattraper les retards en matière d’habitats, d’équipements, de desserte et de déplacement, incorporer le principe de développement métropolitain à travers un réseau de localités proches du Grand Lomé notamment Aného, Tsévié et Noèpé.

Dans les divers, le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Hydraulique a rendu compte au Conseil de l’élection de Gilbert Houngbo, ancien Premier ministre à la présidence du Fonds International du Développement Agricole (FIDA). Le ministre de la Santé et de la Protection Sociale a aussi rendu compte au Conseil de sa tournée d’informations et d’échanges relative à la  réforme de gestion de formations sanitaires basées sur l’approche contractuelle dans les hôpitaux de Blitta et d’Atakpamé, deux des trois sites retenus pour la phase pilote.

Au rang des nominations, le Conseil a procédé à la nomination du Commissaire général par intérim de l’Office Togolais des Recettes (OTR) pour le compte du ministère de l’Économie et des Finances et de l’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire en République Fédérale d’Allemagne pour le compte du ministère des Affaires Étrangères, de la Coopération et de l’Intégration Africaine.

Max Dally

Togoportail, l’information à votre portée

Publier un commentaire