Faits divers

Bénin : la Police abat un Togolais à la frontière à cause de 200 F CFA

Police-Kinshasa

Selon l’information qui nous est parvenue de l’Agence Bénin Presse (ABP), des agents de Police ont tiré sur un jeune togolais qui a tenté de passer de force la frontière béninoise pour se rendre dans un marché.

En effet, un Togolais qui voulait traverser la frontière pour se rendre au marché de Doumè ce samedi 28 janvier a connu la mort. Du fait qu’il n’avait pas de pièce d’identité, les agents lui auraient demandé de payer une somme de 200 F avant même de franchir la frontière. Ce dernier, à en croire les témoins, aurait refusé et aurait tenté de forcer le passage. Une situation qui a débouché sur un bras de fer entre lui et les corps habillés. Ces derniers lui ont tout simplement tiré dessus.

 « Le jeune venait d’un village togolais du nom d’Afodji pour se rendre au marché de Doumè. Arrivé au poste de contrôle et de surveillance des frontières de la police, il n’avait pas de pièce d’identité. Les éléments de la police lui auraient demandé de payer deux cents (200) francs cfa, avant de passer la frontière. Face à son refus, les policiers ne lui ont pas cédé le passage qu’il a voulu forcer. Dans une altercation qui a suivi avec le jeune homme, les policiers lui ont tiré dessus et l’ont abattu. » a confié un témoin à l’ABP. Selon notre source, le chef de l'arrondissement de Doumè, Dieudonné Affonféré, a déjà ramené le corps à la morgue de l'hôpital de zone de Savalou.

L’appel est lancé aux autorités togolaises et organisations de la société civile de réagir et de faire la lumière sur cette bavure policière.

Assou Afanglo

Togoportail, l’information à votre portée

 

Publier un commentaire