pub
Economie

Ogou/ L’OTR sensibilise la population au civisme fiscal (TOGO)

Advertisement

otr-recettes

La direction de la communication des services aux usagés avec la branche éducation de l’office togolais des recettes (OTR) a organisé, le samedi 22 octobre dernier, à Atakpamé, une campagne de sensibilisation à l’endroit des fonctionnaires, commerçants, industriels, artisans, entrepreneurs et populations, sur la nécessité de payer les taxes. La démarche s’inscrit dans le cadre la contribution de tous les togolais au développement du pays en payant des impôts.

La tournée de sensibilisation des fonctionnaires, commerçants, industriels, artisans, entrepreneurs dans la préfecture de l’Ogou, sur la nécessité de payer les taxes a été organisée le samedi 22 octobre 2016 à Atakpamé. Cette rencontre a regroupé les autorités, les responsables des marchés, les commerçants et commerçantes, les syndicats, les artisans, les fonctionnaires, les groupements et associations et les élèves. Les participants ont été sensibilisés à la nécessité de payer les taxes pour contribuer à la construction et au développement du pays. Les participants ont été appelés à relayer l’information auprès de leur base.

Selon le chef division éducation des contribuables, M. Soglohoun Loucas, la campagne a démarré sur toute l’étendue du territoire et dans tous les quartiers de Lomé, échangé avec les contribuables et toute la population, et à Atakpamé les débats ont tourné autour du civisme fiscal, comme thème : “ma contribution“.

Pourquoi ’’ma contribution’’ ? ’’Il faut que les populations comprennent que nous devions contribuer au développement du pays en nous libérant de nos payements d’impôt ; aujourd’hui, toutes les sensibilisations sont de règle parce qu’il n’est plus question que l’impôt par le passé soit recouvré avec du bâton, il faut que le contribuable le face lui-même, que toute la population comprenne le bien fondé de l’impôt et ait une perception positive du rôle que l’impôt est entrain de jouer pour le développement du pays’’ a-t-il relevé. Il a souligné qu’aujourd’hui, ils rencontrent les contribuables dans les marchés, les hôpitaux partout dans le pays et avec l’avènement de l’office togolais des recettes OTR, l’Etat est entrain de réaliser de grandes œuvres dans le pays. A travers les échanges obtenus à Atakpamé, que chacun continue d’encourager et de payer librement ses impôts sans aucune force contraignante.

Le chef division des impôts, M. Défly Yawo a souligné que le civisme fiscal c’est la volonté délibérée d’un contribuable à payer ces impôts tant que ses moyens financiers le lui permettent. S’il y a des difficultés financière passagères, il peut s’approcher de la division, la loi ayant prévu tout un arsenal pour les accompagner à se libérer de leurs impôts.

’A la division, ils ont un rôle à jouer, celui de dire à chacun ce qu’il doit payer par à rapport à ce qu’il fait comme activité et de faire l’effort de prendre cet argent pour le déposer sur le compte de l’OTR. “Les patrons de l’OTR à Lomé ont voulu que, les contribuables et l’office togolais des recettes deviennent des partenaires et entre partenaires l’on doit tenir un langage de franchise dans un esprit de dialogue permanent ; que des solutions soient trouvées dans une cadre de concertation et ensemble’’ a précisé M. Défly.

Le préfet de l’Ogou, M. Akakpo Edoh a salué l’initiative de l’OTR, celle d’aller vers les contribuables pour les sensibiliser sur les valeurs citoyennes. Il a rassuré les participants qu’aujourd’hui avec les nouvelles dispositifs de la réponse c’est zéro tolérance pour la corruption. Il invité la population à dénoncer les comportements qui vont détruire le développement du pays.

Rappelons que, des jeux questions et réponses sur l’OTR et ces services ont permis aux participants de bénéficiaires des gadgets et des questions d’éclaircissements ont trouvé des réponses appropriées.

 

LandryKoss

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire