Advertisement
Culture

La contribution artistique des ambassadeurs de vie pour le sommet

Advertisement

ambassa-de-vie

A Lomé (Togo), le sommet de l’U.A. sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique qui a mobilisé les chefs d’Etats et de gouvernements de l’Afrique, les experts maritimes du continent et du monde entier, les membres du gouvernement, des ONGs et associations, a fermé ses rideaux le samedi 15 octobre 2016, avec une note de satisfaction selon les organisateurs.

Disposer d’une charte censée créer un cadre juridique de coopération et de coordination des actions pour réprimander et lutter contre la piraterie maritime, la pollution de la mer, la pêche illicite, les trafics de drogue, les trafics d’êtres humains dans les eaux territoriales, tel est l’objectif de l’organisation de ce sommet.

En ouverture de la cérémonie officielle des travaux ayant abouti à la signature de cette charte dite « la Charte de Lomé », la compagnie artistique et culturelle « Les Ambassadeur de Vie  » en provenance d’Atakpamé (localité située à environ 160 Km au nord de Lomé), a produit une saynète qui a rappelé aux participants, et surtout aux chefs d’Etat, acteurs de premier plan dans la mise en œuvre de cette ambitieuse démarche, les enjeux et défis à relever pour préserver et promouvoir l’économie bleue.

Intitulée « Pour une Afrique développée », d’après M. Hounzangli Séna K. Gilbert, directeur artistique et metteur en scène de la troupe, la création portant sur le thème : “la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique” a été présentée par les enfants, acteurs de la compagnie qui a fait belle sensation dans la salle archicomble abritant la cérémonie solennelle de signature et d’adoption de la charte. ‘’Un jour, les générations futures vous le reconnaîtront ! Un jour vos enfants diront que vous avez été de grands visionnaires…’’, sont les premières strophes qui ont tout de suite captivé l’attention de l’assistance.

Une interpellation à peine moulée dans une belle forme artistique inspirée d’une ode annonciatrice et prophétique de la nouvelle donne qui se profile à l’horizon, est ainsi adressée aux uns et aux autres, tous invités à prendre en compte les aspirations pour un meilleur lendemain qu’il convient de garantir aux générations futures. ’’Celles-ci seront redevables aux acteurs présents qui auront eu à œuvrer dans la droite ligne de faire bénéficier des fruits de la charte de Lomé pour un monde meilleur’’ a souligné Mme Dlamini Zuma, présidente de l’Union Africaine, en félicitant lors de son allocution, ’’les enfants de l’Afrique’’ pour leur message captivant “qui les interpelle tous“…

Les chefs d’Etats et de gouvernements de l’Afrique, les experts maritimes, ont apprécié le scénario, et surtout pour bon nombre de participants hôtes de la conférence foulant pour la première fois le sol togolais, c’est une découverte de taille faite avec la compagnie à travers la montée sur scène des enfants de cette tranche d’âge (10-14ans), de les voir s’exprimer aussi allègrement sans tract, ni souci de l’environnement chargé d’émotion et d’attentions des autorités, décideurs de haut niveau. Une présentation bien huilée qui a suscité des réactions des journalistes qui n’hésiteront point à solliciter des interviews de gauche à droite ; des messages d’encouragement parviennent même de l’intérieur du pays pour apprécier la troupe et la très séduisante prestation que le public à apprécier également sur les chaines de télévision en retransmission directe.

Conscients de la menace que représente l’insécurité maritime pour le développement de l’Afrique, les acteurs du sketch ont passé par ce canal pour interpeller tous les fils et filles du continent à se lever, quelques soient les appartenances et rangs politiques, religieux et sociaux, pour des actions visant à sauvegarder l’économie bleue. Par des jeux d’acteurs qui maintiendront le public en haleine, ils ont su convaincre, à travers leurs armes que sont les messages, les jeux d’acteurs, les danses et les chansons, les participants du sommet à réellement s’engager pour la cause commune. Celle de permettre une pleine exploitation des ressources marines du continent dont les océans et mers doivent être sécurisés. Ceci dans la mesure où ces océans et mers constituent de véritables vecteurs de développement en ce qu’ils constituent des espaces privilégiés de création de richesse grâce à la diversité des activités génératrices de revenus qu’ils favorisent et aux flux des échanges commerciaux à l’échelle internationale qu’ils permettent de promouvoir.

Pour ce qui est des retombées pour la compagnie, le Responsable de la compagnie a salué la visibilité acquise suite à leur prestation, et il a tenu à remercier particulièrement le gouvernement et le chef de l’Etat pour l’attention remarquable réservée à leur endroit et a salué le comité d’organisation de la conférence dont le président de l’assemblée nationale et le ministre d’Etat à la présidence qui ont fait confiance à la troupe. ’’Nous remercions également les autorités locales de l’Ogou pour leur présence et soutien lors des séances de répétition et autres préparatifs de la troupe’’ a précisé M. Hounzangli Séna K. Gilbert .

Retenons qu’en dehors de ’’Les Ambassadeurs de la Vie’’, la région des Plateaux a été culturellement bien représentée au sommet de l’U.A. sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement de l’Afrique à travers un autre groupe à caractère culturel, le groupe folklorique de Womé ’’IDEA” qui a si bien apporté de son ingrédient pour la réussite du volet culturel et artistique de la soirée de gala, en marge de la conférence. Illustration de la bonne marque de la densité culturelle qui marque cette région qui bénéficie d’un effort de promotion de ses expressions et composantes par le biais d’une mise en oeuvre de la politique culturelle du gouvernement que mène le ministère en charge de la Culture à travers sa direction régionale des Plateaux.

LandryKoss

Togoportail, l’information à votre portée

amb-de-vie

Publier un commentaire