pub
Economie

C’est parti pour le Sommet de Lomé : Les Side Events et le Village des Partenaires dévoilés par Komi Klassou

Advertisement

side-events-inauguration

Le Premier ministre togolais, Selom Klassou, a ouvert ce lundi les Side Events et le village des partenaires en marge du sommet de l’Union Africaine sur la sécurité maritime et le développement en Afrique le 15 octobre prochain à Lomé. C’était en présence du ministre des affaires étrangères, Robert Dussey, le président de l’Assemblée nationale, Drama Dramani, les membres du gouvernement ainsi que le secrétaire général adjoint des Nations Unies, Carlos Lopes.

Prenant la parole, le 1er ministre affirme que les side events offrent l’occasion d’approfondir les thématiques inscrites au programme du sommet des Chefs d’Etat et de gouvernements de l’Union Africaine sur la sécurité et la sûreté maritimes.

« Pour garantir la sécurité des mers et des océans, il est nécessaire d’en finir avec les zones de non-droit et proposer des solutions sur les questions relatives à la piraterie maritime, la pêche illégale, la migration non-contrôlée et les trafics », a déclaré Komi Klassou .

Pour sa part, le professeur Robert Dussey, ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération et de l’Intégration Africaine, a ajouté que les activités parallèles lancées par le Chef du gouvernement constituent des moments d’échanges et de débats sur des thématiques liées à la sécurité maritime.

stands-of-side-events

Les participants, pour la plupart des experts internationaux, devront trouver des réponses aux défis que sont les menaces qui pèsent sur les océans. Au total, 10 panels sont prévus. Pendant 4 jours, 238 experts et participants vont dialoguer pour trouver des solutions aux obstacles à l’essor de l’économie bleue.

Présent au lancement des side events, Carlos Lopes, secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique a, quant à lui, souligné l’importance de la sécurité maritime pour l’économie bleue en Afrique. « Il est grand temps que l’Afrique se prenne en charge sur les questions de sécurité des côtes et du développement de l’économie liée à la mer. », a déclaré le diplomate onusien.

Prudence A.

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire