pub
Coopération

Sommet extraordinaire de l’U.A sur la sécurité maritime à Lomé, le Togo tout à fait prêt

Advertisement

image-sommet3

Le Togo accueille du 10 au 15 Octobre prochain, le sommet sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique. En moins de quelques jours de cette grande rencontre, le gouvernement Togolais met les petits plats dans les grands pour une parfaite organisation.

En effet, l’organisation de cette conférence revête un caractère très important dans la vie de nos Etats respectifs dans la mesure où, elle permettra de mettre des gardes fours à travers une charte à signer au terme des discussions. Cette conférence que le Togo a bien voulu accueillir répond également à l’objectif de l’Union Africaine de faire de l’espace maritime, le levier principal du développement économique et social en Afrique.

Ainsi, les autorités Togolaises depuis quelques temps, mettent des touches particulières dans l’organisation de ce sommet. Elles ont répertorié plusieurs hôtels qui vont abriter les invités, de mêmes les abords de la ville de Lomé sont embellis pour la circonstance. De plus, les autorités Togolaises mobilisent tous les moyens pour garantir une parfaite sécurité à toutes les délégations. Le dispositif sécuritaire est renforcé depuis quelques mois dans la capitale. Les patrouilles sont organisées chaque heure. Soulignons que des descentes policières dans les quartiers de Lomé sont planifiées régulièrement. Les forces de l’ordre sont positionnées un peu partout devant les lieux publics et les hôtels, de mêmes que les endroits stratégiques. Sans passer sous silence les postes de contrôles installés dans toute la capitale.

Notons aussi que, le sommet verra la participation de plusieurs experts et leaders du monde économique, notamment 54 chefs d’Etats et de gouvernement sont attendues dans notre capitale pour définir une feuille de route sur la sécurité maritime en Afrique.

En outre, le sommet sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique sera une occasion pour les chefs d’Etats africains d’harmoniser et de mettre en place des dispositifs à valeur juridique relative à la lutte contre : la piraterie maritime, la pêche illicite non déclarée et non réglementée et la pollution maritime.

Somme toute, l’organisation du sommet sur la sécurité et la sûreté maritimes à Lomé va tenir toutes sa promesse aussi bien sur le plan sécuritaire que sur le plan diplomatique.

Prudence A.

 Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire