pub
Au fil des questions réponses

Invité d’Honneur sur Togoportail : Jean Lonlonyo Dogbé

Advertisement

Le Festival International de Chant Choral de la Fraternité de Lomé (FICCFLO) est à son 5ème chapitre. Cette édition coïncide avec le 10ème anniversaire de l’alliance pour la promotion de chant choral au Togo. Le Directeur du Festival Jean Lonlonyo Dogbé dans cet entretien se prononce sur la rencontre de décembre prochain et de la nécessité de faire du chant choral un emploi, de mieux organiser le secteur du chant choral pour parvenir à cet objectif.

Vous êtes à la cinquième édition du Festival International de Chant Choral de la Fraternité de Lomé (FICCFLO), qu’est ce qui fait sa particularité cette année ?

Le Festival International de Chant Choral de la Fraternité de Lomé en abrégé FICCFLO est un événement majeur de chant choral qui va se dérouler cette année pendant cinq jours entre les professionnels, les amateurs, les amoureux et les passionnés de la musique de chant choral. Ceci autour des ateliers de formations de chant choral, des concerts de haut niveaux des musiques Africaines et Togolaises etp articulièrement le jazz. Il sera au menu de cette rencontre des cérémonies de récompenses des Awards et de dons, des visites des sites touristiques. C’est un festival démarré en 2007 et après trois ans d’activité sur la demande de nos partenaires, nous l’avons porté sur le continent notamment en Côte d’Ivoire en 2013 à travers FESTICA, au Burundi et à Nairobi respectivement en 2014 et en 2015 à travers AFRICASINGS. Le Togo notre capitale accueille à nouveau du 07 au 11décembre prochain avec une visibilité vers la région des Plateaux où les festivaliers auront une journée pleine à Atakpamé pour visiter les merveilles des Collines de notre pays.

COEUR_NATIONAL.jpg

Combien de pays sont attendus pour cette édition ?

Le FICCFLO de cette année verra la participation de douze pays dont plusieurs qui viendront avec des chœurs qui arrivent à Lomé dans le cadre de ce rendez-vous. Nous avons le Bénin, le Ghana, le Burkina-Faso, la Côte d’Ivoire qui seront là avec des chœurs mais également la délégation Américaine qui vient avec l’ensemble vocal les S.T.A.R.Squi vont rehausser l’éclat de cette édition. Il y a en outre des formateurs de la France, le Dr Christian PARIOTde l’Université de Toulouse, James Varick Armaahqui vient avec la Chorale Ghanéenne Harmonious Chorale.Egalement est attendu, une délégation Burundaise. Simon Dédji, technicien en gestion vocale. Le Prof Bienvenu Koudjo du Bénin, anime un atelier sur le chant choral facteur de Développement et d’intégration sociale, c’est également le thème retenu pour cette 5ème édition.

COEUR_TOGO.jpg

Si vous avez un mot à l’endroit des musiciens Togolais, que leur diriez-vous vis-à-vis de ce festival ?

Avant de m’adresser à tous ceux qui ont à cœur de faire du chant choral leur métier permettez que j’annonce ceci. L’alliance pour la promotion de chant choral célèbre ses dix ans d’existence cette année, ce qui coïncide avec la 5ème édition du FICCFLO. Autant dire que cette édition sera spéciale en termes d’innovations. Le FICCFLO prévoit à terme de faire de ce festival une industrie pourvoyeur d’emplois, faire en sorte que les artistes vivent de leur métier tout en étant professionnel. Quand nous voyons les Ghanéens en matière de musique, ce n’est pas qu’il chante mieux que nous mais parce qu’ils sont mieux structurés que nous. Nous souhaitons que le chant choral soit définitivement ancré dans l’éducation au Togo. Aux partenaires en Développement, nous attirons leur attention pour leur accompagnement.

Interview réalisée par Réné Wemer

Togoportail, l’information à votre portée

CHANTCHORALE.jpg

Publier un commentaire